Calendrier culturel du 21 novembre

Le Droit
Quelques suggestions culturelles pour les prochains jours.
Dominik McNicoll —Courtoisie

Dominik McNicoll publie un premier recueil de pièces jeunesse

La propriétaire de l’École de Théâtre McNicoll, l’Aylmeroise Dominik McNicoll, a fait paraître son tout premier livre, intitulé Wyantsé Aki, la terre va bientôt changer. L’ouvrage collige deux pièces rédigées pour ses élèves de théâtre, produites et réalisées en 2017. Ces deux pièces destinées au jeune public s’inspirent de légendes autochtones. Elles sont illustrées par Mélissa Malette. « Les enfants peuvent lire et explorer un jeu d’acteur, [ce qui] développe la mémoire, la créativité, le travail d’équipe et la confiance en soi, explique l’auteure, qui voit là «une belle activité à faire en famille» durant la pandémie. La première pièce, L’aventure de Nanabush, transporte le lecteur dans l’univers féérique de Nokomis. Cette grand-mère souhaite léguer à son petit-fils Nanabush le secret de sa magie, «afin qu’il puisse répandre la lumière intérieure et son savoir à travers l’humanité». Dans le second récit, Le huitième feu, de jeunes protagonistes réunis dans un camp d’été découvrent la légende de Nanabush, qui dans leur imaginaire «prendra une ampleur grandiose», truffée de personnages fabuleux. « Parmi toutes les pièces que j’ai écrites, j’ai voulu publier celles-ci en premier car je trouvais que, présentement, l’humanité a besoin d’espoir et de lumière intérieure afin de vivre dans l’amour et l’entraide», indique Dominik McNicoll, qui a fondé son école il y a plus de 10 ans. 

Enseignante de théâtre, elle coache des comédiens depuis plus de 25 ans, et écrit des «pièces faites sur mesure pour ses élèves». Cette passionnée a signé «plus de cent mises en scène» en quelque 40 ans de métier. Le livre est disponible en contactant directement l’auteure.

Pour information, cliquez ici.

***

Des oeuvres de Mélanie Myers.

Mélanie Myers exposée à la Foire en art actuel de Québec

L’artiste visuelle gatinoise Mélanie Myers à été invité à participer à la Foire en art actuel de Québec (FAAQ). Entièrement virtuelle, l’édition 2020 de ce marché artistique (initialement prévue en mai dernier) se déroule du 20 novembre au 6 décembre, depuis le site Internet de la FAAQ. Une plateforme d’exposition numérique a été conçue pour pouvoir tenir l’événement, qui réunira des œuvres de «25 artistes triés sur le volet» par la commissaire de cette 7e édition, Dominique Fontaine. 

Spécialiste en art contemporain et en arts médiatiques, Mme Fontaine est directrice de l’OSBL artistique aPOSteRIORi. L’objectif de cette foire est de «démocratiser l’achat d’œuvres d’art», tout en mettant «en lumière des artistes établis ou de la relève qui, souvent, ne sont pas représentés en galeries». À l’heure où le public est encouragé à privilégier «l’achat local» afin de contrer les conséquences économiques du confinement, l’organisme souligne que la plupart des artistes représentés proviennent du Québec. «Nos créateurs ont besoin de vous, plus que jamais !» clame l’organisme.

***

Mani Soleymanlou

Mani Soleymanlou reprend son solo UN

Mani Soleymanlou présentera son spectacle UN, en direct de la Place des Arts et sur le web, le 16 décembre 2020 à 20 h. Le futur directeur artistique du théâtre français du Centre national des arts a joué plus de 200 fois à travers le monde ce solo devenu emblématique. 

Les Internautes peuvent visionner (pour 13$) le spectacle via la plateforme Yoop ou en téléchargeant l’application Yoop disponible sur Google Play ou App Store. Le solo UN est interprété par Mani Soleymanlou (aussi auteur du texte et co-metteur en scène, avec Alice Ronfard), accompagné au piano par Alexis Elina. Dans cette création qui «se joue des codes du théâtre», le dramaturge s’interroge avec «humour et autodérision», sur ses origines et identités multiples (Iranien, Français, Canadien, Québécois), pour mieux «explorer la diversité et la complexité de ce qui nous construit tous et chacun». Il s’agit de la toute première pièce de théâtre à être présentée dans «l’espace Yoop», une nouvelle plateforme de diffusion virtuelle live des arts de la scène dont la technologie facilite l’interaction entre le public et les créateurs.

***

Inscription au concours LOL-Mort de rire

La 7e édition du concours LOL-Mort de rire est lancée depuis quelques semaines déjà et les jeunes qui désirent y participer ont jusqu’au 15 décembre pour s’y inscrire. Le concours comprend dix blocs de 12 heures de formation et puisque cette formation sera offerte en ligne, le nombre de participants est illimité. On tiendra également des sessions de groupes pour ceux et celles qui désireront poursuivre leur apprentissage jusqu’au bout, en se rendant au concours. Selon les besoins exprimés par les enseignants, des sessions de groupes pourront être offertes pour la création de textes humoristiques dans les écoles qui en feront la demande. Le concours est proposé par l’ACFO de Stormont Dundas Glengarry et Desjardins, en collaboration avec une trentaine de partenaires.
Pour s’inscrire, cliquez ici.