Calendrier culturel du 17 octobre

L'équipe des arts
L'équipe des arts
Le Droit
Quelques suggestions à mettre à l'agenda culturel de cette semaine.

La pandémie vue par Alain Deneault

Alain Deneault donnera mardi 3 novembre à 19h, une conférence virtuelle intitulée Économie, nature et pandémie. Son intervention s’inscrit dans le cadre des conférences de la Société Gatineau Monde, qui organise là sa toute première conférence virtuelle. La crise sanitaire de 2020 est «symptomatique d’une culture productiviste et consumériste mondialisée», estime Alain Deneault. Le philosophe cherchera à expliquer la crise en la replongeant dans un contexte historique plus large, en remontant notamment aux modèles économiques du 18e siècle. Gatinois d’origine, Alain Deneault est membre du Collège international de philosophie, basé à Paris. 

Il a publié plusieurs essais sur les multinationales, les souverainetés de complaisance et l’idéologie managériale. L’accès est gratuit pour les membres de l’organisme et un lien Zoom sera fourni une semaine avant l’événement. 

Renseignements ici.

Alain Deneault

Élaine Juteau aux Feuilles Vives

Dans le cadre des Feuilles Vives 2020, Théâtre Action présente Dans la nuit, ou était-ce plutôt le matin, de Elaine Juteau, jusqu’au 25 octobre, sur Facebook et Viméo. Dans la nuit ou était-ce plutôt le matin est un texte poétique où se déploie une parole fatiguée, à la fois trouble et précise. Il s’agit d’une écriture autobiographique fictionnelle qui traite de la fragilité d’une femme qui a récemment eu une commotion cérébrale. Cette dernière nous donne accès à son intimité à travers une introspection qui expose sa tête brisée et son corps abîmé. Le texte, le jeu et la réalisation sont de Elaine Juteau, avec les voix de Nathalie Fehérghyazi (Canada) et de Gloire Lubanzadio (République Démocratique du Congo). Thomas Sinou est à la conception et au mixte sonore alors que la direction photo a été confiée à Yves Whissell. Enfin, la pièce est une production du Théâtre du Tritium et Territoire 80.

Renseignements et diffusion: theatreaction.ca

Élaine Juteau

Exposition virtuelle de Marc Thivierge

Le peintre d’Ottawa Marc Thivierge propose, jusqu’au 6 décembre 2020, Exposition 20/20. Cette exposition virtuelle réunit plus de 45 œuvres, entre lesquelles on peut se déplacer en 3D. Le visiteur s’y balade comme dans une galerie traditionnelle, et peut cliquer sur les oeuvres accrochées aux murs virtuels pour s’en approcher, et zoomer. La visite est baignée dans une musique d’ambiance méditerranéenne. Sa collection est le reflet d’inspirations et du travail effectué au Canada et lors d’un récent séjour au Portugal. Face aux difficultés à trouver un lieu d’exposition adéquat dans le contexte pandémique, Marc Thivierge dit avoir voulu misé sur la proximité qu’offre l’univers numérique, pour présenter ses toiles. «Le choix d’une exposition virtuelle s’impose, par ces temps où les vernissages, tout comme les rassemblements, sont matières à discussion», explique le peintre. Il propose donc une «exposition virtuelle où les gens ont le loisir de [revenir] autant de fois qu’ils le désirent». Exposition 20/20 est accessible à l’adresse: kunstmatrix.com/en/marc-thivierge.

Renseignements: marcthivierge.com ; 613-618-6627