Calendrier culturel

Les événements à venir dans le monde des arts.

Le Conservatoire de musique de Gatineau au Collège dominicain

Le Conservatoire célèbre son demi-siècle et proposera une foule d’activités en 2018. Au programme du concert Soleil d’hiver, le 26 janvier prochain, à 19 h 30, à l’église Saint-Jean-Baptiste d’Ottawa : le Petit ensemble à cordes, l’Ensemble Préparatoire, le quintette à vent junior, le quintette à vent supérieur, l’Ensemble de cuivres et, au piano solo, Kevin Chen. Le jeune pianiste (12 ans !) lauréat du Concours de concerto 2017 sera accompagné de l’Orchestre du Conservatoire pour interpréter le 1er mouvement du Concerto pour piano en la mineur d’Edvard Grieg. Billets : 15 $ | 5 $ étudiants. 

Renseignements : www.conservatoire.gouv.qc.ca (sous l’onglet Gatineau)

Dévoilement de la programmation du Mois de l’histoire des Noirs 2018

La Ville de Gatineau et le Conseil de la communauté noire de Gatineau lanceront la programmation du Mois de l’histoire des Nwoirs 2018, le 24 janvier, de 17 h 30 à 19 h 30, à la Maison du Citoyen. Cette soirée animée par Aïcha Koné et Peggy Civil sera agrémentée de témoignages, de prestations culturelles et de remise de reconnaissance pour marquer le thème de cette 16e édition : « Hommage aux femmes noires, héroïnes de l’ombre ». Tout au long du mois de février, la programmation partira à la découverte de femmes dont la contribution mérite d’être soulignée. L’affiche promet de souligner leur engagement communautaire et mettra en avant certaines des réalités encore taboues.

Renseignements : mhngatineau.com

Vivons-nous en démocratie ?

Francis Dupuis-Déri est professeur de science politique à l’UQAM. Il s’intéresse à l’histoire de la démocratie, qu’il a analysée dans différentes publications (Démocratie : Histoire politique d’un mot [2013] ; La peur du peuple : agoraphobie et agoraphilie politiques [2016] et L’altermondialisme [2009]). Le 24 janvier, à 19 h 30, à la Maison du Citoyen, il animera une conférence « Vivons-nous en démocratie ? » au cours de laquelle il se propose de démontrer la façon dont les acteurs politiques ont récupéré l’idée de démocratie à des fins électorales au milieu du XIXe siècle aux États-Unis et en France. Selon ses recherches, nos institutions dites « démocratiques », en premier lieu le parlement, seraient en fait des créations des monarques au Moyen Âge. Les députés élus auraient remplacé la noblesse héréditaire, mais le Parlement resterait une institution enracinée dans l’histoire médiévale et féodale. Selon lui, on pourrait parler de « monarchie élective » ou d’« aristocratie élective ». Le conférencier évoquera d’autres manières de pratiquer la politique. Sa réflexion sera l’occasion d’aborder les principes politiques fondamentaux, tels que la liberté, l’égalité et la solidarité.

Renseignements : gatineaumonde.com/Francis_Dupuis-Deri_2018.html

The Ohm au Cabaret La Basoche

The Ohm est un groupe de Gatineau composé du bassiste Louis Bétournay, de la chanteuse et guitariste Michèle Francoeur, du batteur Gilles Cholette et du guitariste Alain Labelle. Ensemble ils fusionnent leurs énergies pour façonner une musique introspective et rythmée, influencée par Fleetwood Mac, U2 ou les Cranberries. The Ohm a lancé Essence, un disque de dix pièces originales en octobre 2013 et a continué à publier du nouveau matériel depuis. À découvrir au Cabaret La Basoche, le 26 janvier, à 20 h. 

Renseignements : 819-243-8000 ou ovation.qc.ca

The Ohm est un groupe de Gatineau composé du bassiste Louis Bétournay, de la chanteuse et guitariste Michèle Francoeur, du batteur Gilles Cholette et du guitariste Alain Labelle.

Effet papillon au Musée canadien de la nature

Dans la foulée de la magnifique exposition vivante Papillons en vol, présentant des centaines de spécimens tropicaux dans le solarium du Musée, l’institution organise une Nature Nocturne entomologiste. Rappelons le concept de ces soirées très prisées : chaque dernier vendredi du mois, le musée propose un thème et une programmation, ainsi que de la musique, des interactions artistiques, des spécialités culinaires et l’occasion de visiter les galeries en dehors des heures normales d’ouverture. Au menu du 26 janvier, de 20 h à minuit : des acrobaties aériennes avec des danseurs aux ailes de papillon éclairées, la fabrication d’un papillon en origami et la dégustation d’insectes. De quoi papillonner à deux ou en groupe. Événement réservé aux 19 ans et plus. 

Renseignements : nature.ca/fr

Le Musée canadien de la nature organise une Nature Nocturne entomologiste.

Une réécriture de La pierre qui pousse, d’Albert Camus

Travailleur de l’ombre à la rédaction du Droit où il est pupitreur depuis 3 ans, Antoine Cremer est aussi candidat à la maîtrise en lettres françaises. Notre ambitieux collègue présentera, en public, sa soutenance de thèse le 29 janvier, à 9 h 30 au pavillon Simard, local 129. Sous la direction du professeur Christian Milat, il s’est penché sur une réécriture de « La pierre qui pousse », d’Albert Camus en étudiant notamment les réseaux de sens qu’il est possible de tisser grâce au lien omniprésent entre les œuvres : ce concept littéraire s’appelle l’hypertextualité. Bonne chance à lui !