Calendrier culturel

Les événements à venir dans le monde des arts.

Charles Richard-Hamelin en concert à Gatineau

L’Orchestre symphonique de Gatineau (OSG) présente à la salle Odyssée, le 17 février, un concert en hommage à la musique romantique, mettant en vedette le pianiste Charles Richard-Hamelin, premier Canadien à remporter la médaille d’argent du Concours international de piano Frédéric-Chopin de Varsovie. Les musiciens de l’OSG et leur invité interprèteront le Concerto pour piano en Mi mineur no 1, opus 11 de Chopin. Le répertoire inclut également la Symphonie no 9 en Do majeur (dite La grande),
de Schubert.  

Renseignements : salleodyssee.ca ou 819-243-2525

L’Orchestre symphonique de Gatineau (OSG) présente à la salle Odyssée, le 17 février, un concert en hommage à la musique romantique, mettant en vedette le pianiste Charles Richard-Hamelin.

Répétitions et concerts gratuits avec l’Orchestre du CNA

L’Orchestre du CNA entame sa semaine Dans la communauté, durant laquelle les musiciens et leur chef d’orchestre Alexander Shelley participeront à des ateliers auprès d’étudiants et ouvriront les portes de leurs répétitions au public. On peut notamment assister à un concert avec les sections cordes des écoles d’arts de la scène d’Ottawa, De La Salle et Canterbury (à l’école secondaire publique De La Salle, le 14 février de 20h à 21h). L’Orchestre du CNA ouvre également les répétitions de Scheherazade le 13 février, au CNA, de 19h30 à 22h, en compagnie de CAMMAC (Musiciens amateurs du Canada.) Aucun billet requis. 

Renseignements : nac-cna.ca/fr/

Le Sénégalais Ombre Zion au Troquet

Les productions Debrouil’art et le studio de musique Adojeune organisent une soirée hip-hop-reggae en présentant le concert d’Ombre Zion au Troquet, le 17 février à 21h. Artiste reggae sénégalais, Ombre Zion est né et a grandi en banlieue dakaroise. Dans sa jeunesse, le ragga muffin l’a beaucoup inspiré, il reprenait alors des hits d’artistes jamaïcains de cette époque. En 1994, il forme le groupe Supreme Kadu Magg (SKM) et collabore depuis à plusieurs compilations d’afrobeat. 

Renseignements : www.facebook.com/events/143827149636858/

Ciel de l’Inde convoqué par Musique et autres mondes

Le maître de la flûte indienne, Shashank Subramanyam, s’associe aux musiciens de Constantinople pour créer des fresques musicales esquissées à travers improvisations et nouvelles compositions. Ce concert sera l’occasion d’un hommage au regretté maître du sarangi Dhruba Ghosh, un proche collaborateur de Constantinople.
Le 18 février à 16h, à la Délégation de l’Ismaili Imamat.

Renseignements : musicandbeyond.ca

Le maître de la flûte indienne, Shashank Subramanyam, s’associe aux musiciens de Constantinople pour créer des fresques musicales esquissées à travers improvisations et nouvelles compositions.

Orange Art Gallery au diapason du Mardi gras

Des arts visuels et de la musique ; la galerie sise au cœur de City Centre Drive, à Ottawa, accueille Mumbo Jumbo Voodoo Combo le 16 février, dès 19h30. De la musique festive de Nouvelle-Orléans proposée par Combo, un groupe créé à Ottawa en 1991 et fondé par le chanteur Steve Lund (lauréat de deux JUNO) accompagné du saxophoniste Brian Magner. Ils se sont déjà produits une quinzaine de fois au Bluesfest et promettent cette semaine de rendre hommage à Mardi gras. Zydeco, Cajun, Blues, Boogie, Jazz, Reggae et Calypso en guise de réjouissances musicales...

Renseignements : 613-761-1500

Cinéma à Notre-Dame-du-Laus

Le film La petite fille qui aimait trop les allumettes réalisé par Simon Lavoie sera projeté à La Maison des arts et du patrimoine de Notre-Dame-du-Laus le 15 février à 19h et le dimanche 18 février à 14h. Élevés seuls par leur père dans l’obscurantisme religieux et le mensonge, deux adolescents sans nom vivent reclus dans un  manoir décrépi à la campagne. Un matin, ils retrouvent l’homme pendu dans sa chambre. Livrés à eux-mêmes, l’un tente alors de perpétuer les règles absurdes édictées par le défunt, tandis que l’autre être épris de connaissance et de vérité pressentant que tout ici n’est qu’imposture, découvrira  bientôt la vérité sur son identité réelle et sur sa propre genèse... Entrée : 5$ – Admission : 13 ans et +

Renseignements : www.notre-dame-du-laus.ca/maison-des-arts-et-du-patrimoine

Le film La petite fille qui aimait trop les allumettes réalisé par Simon Lavoie sera projeté à La Maison des arts et du patrimoine de Notre-Dame-du-Laus le 15 février à 19h et le dimanche 18 février à 14h.