Image tirée de la vidéo
Image tirée de la vidéo

Une vidéo à colorier pour les Cowboys Fringants [VIDÉO]

L’originalité n’a jamais fait défaut aux Cowboys Fringants et ils le prouvent encore une fois en sollicitant la contribution du public pour leur tout dernier «projet de confinement».

Les Cowboys ont eu envie de retrouver leurs fans en les rassemblant autour d’un projet commun. En seulement 17 minutes, des centaines d’admirateurs du groupe, et ce, de partout à travers la francophonie, ont répondu à l’appel lancé sur la page Facebook du groupe.

L’idée était simple: demander la participation du public pour la création d’un vidéoclip pour la chanson Sur mon épaule, de l’album Les Antipodes. 

Pour y prendre part, les personnes devaient colorier à leur façon un ou plusieurs dessins provenant d’images préalablement tournées par les membres du groupe. Par la suite, ces images offertes par plus de 325 personnes étaient assemblées pour former une œuvre collective d’animation réunissant près de 2000 dessins.

Le procédé de création, que l’on appelle une rotoscopie, est une technique cinématographique utilisée en animation. Cette rotoscopie collaborative qui implique des centaines de personnes est une première du genre au Québec. Elle a été réalisée par Gabriel Poirier-Galarneau du studio multimédia Champagne Club Sandwich.

Pour le réalisateur, le tout s’est fait très rapidement. 

«J’ai eu l’appel de La Tribu et on a enclenché la production dès le lendemain, a confié au Droit Gabriel Poirier-Galarneau. J’ai communiqué avec chaque membre du band par Zoom. Je les ai enregistré et dirigé un par un. Le résultat était vraiment bien. Par la suite, on a démarré la production en animation.»

Pour réaliser le clip, Poirier-Galarneau a d’abord fait appel à deux illustrateurs, Pierre-Nicolas Riou et Rémi Vincent. Les deux artistes ont dessiné tous les plans en traits de crayon noir pour créer le canevas du clip qui serait par la suite envoyé aux gens du public qui ont participé au projet.

«En tout, on a monté 1916 images coloriées par les fans du groupe, explique le réalisateur. On a réalisé le projet en design motion sur 9 images par seconde. Si on veut comparer, au cinéma c’est 24 images par seconde et à la télé, c’est 30 images par seconde».

Ce type d’animation donne passablement de rythme au vidéoclip, surtout que la pièce interprétée est une balade. 

Pour le réalisateur, il s’agit d’une première avec ce genre de technique d’animation. Arrivé dans le monde la vidéo en 2002, Gabriel Poirier-Galarneau a déjà travaillé avec plusieurs artistes québécois dont, entre autres, Ariane Moffat et Yann Perreau. Plus récemment, il a conçu les images de scène du spectacle Robert en CharleboisScope, de Robert Charlebois.

Le groupe était très heureux du produit final et surtout de l’engagement de leurs fans dans ce projet.

«Le résultat est à la fois touchant et rassembleur et marque un moment de notre histoire collective où règne une vraie solidarité», écrivent les membres du groupe sur un communiqué envoyé aux médias, mardi.

La chanson Sur mon Épaule a été écrite et composée par Jean-François Pauzé. Elle met en vedette les membres du groupe et leurs enfants. 

Le clip très coloré est disponible sur plusieurs plateformes et sur les médias sociaux depuis lundi.