Michaela Cahill, Joffré Charles et Flora Stein sont les candidats originaires de l'Outaouais qui participent à La Voix.
Michaela Cahill, Joffré Charles et Flora Stein sont les candidats originaires de l'Outaouais qui participent à La Voix.

Michaela, Flora et Joffré: les Voix de l'Outaouais

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Après un silence de sept mois, les candidats de 8e saison de La Voix se sont remis à chanter. La phase des Directs débute ce dimanche et les trois représentants de l’Outaouais seront en action.

Joffré Charles et Michaela Cahill, dans l’équipe Dupré, ainsi que Flora Stein, de l’équipe Lapointe, s’en remettront au vote du public et aux bonnes grâces de leur coach  pour continuer l’aventure.

Contrairement aux deux autres candidats, Michaela Cahill a dû passer par les Chants de bataille pour obtenir son laissez-passer pour les Directs.

« J’ai beaucoup aimé les Chants de bataille, a-t-elle confié au Droit plus tôt cette semaine. J’ai eu la chance de recevoir les conseils de Ginette Reno, une femme que j’admire et que je respecte énormément. D’ailleurs, avant d’aller aux auditions, je disais à ma famille et mes amis que ça serait tellement un beau cadeau d’avoir Mme Reno comme coach. Et bien, je crois que mon vœu s’est réalisé finalement. »

L’attente de la reprise des activités de La Voix a été longue pour la résidente de Fort-Coulonge. Bien sûr, elle devait garder le secret sur sa performance aux Chants de bataille.

« L’émission a été enregistrée avant les mesures de confinement et je devais garder le secret sur le résultat, explique-t-elle. Ma famille et mes amis proches étaient au courant, mais c’est tout. »

Comme pour tous les candidats, les Directs sont l’épreuve ultime avant la phase finale.

« Moi, je dois monter sur scène dimanche prochain (4 octobre), avoue-t-elle tout en conservant le secret sur la chanson qu’elle interprétera. Je vais continuer de bien me préparer afin de donner le maximum. Mais, c’est le public qui aura le dernier mot cette fois. Je m’en remets entièrement à eux. »

Michaela Cahill, de Fort-Coulonge

Flora Stein

Flora Stein maintient elle aussi le cap afin de rester bien concentrée pour sa performance aux Directs.
« Quand nous avons recommencé les répétitions la semaine dernière, ce fut certainement le beau moment de mon été, de lancer la Gatinoise. J’avais super hâte de reprendre l’aventure et surtout de me présenter aux Directs. »

Pour la prochaine étape, Flora espère montrer une autre facette de son talent.

« Pour ma prochaine performance, c’est en français que je veux la faire, de confier la jeune artiste. J’ai demandé des suggestions à Pierre (Lapointe) et j’ai aussi demandé au band des arrangements up tempo. Je veux que ce soit le party dans le studio. »

Flora Stein tentera de faire valoir le côté festif de sa personnalité musicale.

« J’aime beaucoup le dance, le techno et le disco, avoue-t-elle avec un grand sourire dans la voix. J’aime m’amuser et lors des Directs, je veux montrer à tout le monde qui est la vraie Flora ! »

La Gatinoise Flora Stein

Joffré Charles

Enfin, pour celui qui fut le premier candidat de la saison à se présenter aux auditions à l’aveugle, le Gatinois Joffré Charles, l’attente fut interminable. 

Rappelons qu’il a rapidement franchi l’étape des Duels pour être propulsé aux Directs par son coach Marc Dupré.

« Ce fut une longue, très longue pause, de confier d’emblée le Gatinois. Quand les mesures de confinement ont été adoptées en mars, tout s’est arrêté. Il n’y avait plus rien d’autre à faire que de se concentrer sur ce que je pouvais contrôler. J’ai donc travaillé sur mon couple, sur moi et sur ma musique. »

Joffré Charles, de Gatineau

Pendant cet arrêt forcé, Joffré n’a presque pas chanté en public, sauf quelques apparitions en ligne.

« J’ai profité de cette période pour écrire… et apprendre à jouer de la basse, lance-t-il non sans un grand éclat de rire. Je suis un débutant, mais j’adore ça. Même si ma blonde trouve que je grimace un peu trop en jouant. »

Pour la suite des choses, Joffré ne s’en fait pas trop. Il n’a d’ambition que de donner le meilleur de lui-même sur scène tout en espérant que le public appréciera.

« Je me concentre sur ma performance, sur ma voix et ma bonne étoile, dit le futur papa. Comme les autres, je ne peux qu’espérer que le public aimera ce que je vais lui proposer aux Directs. Après cela, advienne que pourra. Je suis quand même très fier de ce que j’ai accompli jusqu’à présent. »

Pour ce premier Direct, Patrice Michaud, Bobby Bazini, Marie-Pierre Arthur, FouKi et l’Orchestre symphonique de Québec seront les invités de la soirée. 

De plus, Malia et Jason interpréteront la chanson Ensemble avec Corneille. Cette pièce se retrouve d’ailleurs sur l’album de La Voix Chante.

Un album

Cette galette offre 12 chansons d’auteurs-compositeurs du Québec et est disponible dès maintenant en format physique et numérique.

Sur l’album, outre le duo de Malia et Jason Valentino, on peut entendre Comme un million de gens de Claude Dubois (Allison Daniels et PETiTOM), À Hauteur d’Homme de Vincent Vallières (Clément Jacques et Alex Burger), Point de Mire d’Ariane Moffatt (Catherine Laurin et William Fontaine-Jalbert), L’Escalier de Paul Piché (Philippe Tremblay et Tom-Eliot Girard), Sortez-moi de Moi de Daniel Bélanger (Suzie Villeneuve et Vidjay Rangaya), Un Trou dans les Nuages de Michel Rivard (Josiane Comeau et Gabriel Langelier), Nous après Nous de les Soeurs Boulay (Flora Stein et Joffré Charles), Souvent, Longtemps, Énormément de Diane Tell (Laurie Drolet et Marie Luce), La saison des pluies de Patrice Michaud (Beth Cossette et Francis DeGrandpré), Si Fragile de Luc De Larochellière (Katrine Sansregret et Karolane Brisson) ainsi que Je n’irai pas Ailleurs de France D’Amour (Michaela Cahill et Gabriel Forest).