L’œuvre de l’artiste de Denholm, Denis Marceau, sera présentée à Recycl’Art du 14 juillet au 26 août.

Recycl’art se recycle

Après un an d’absence et de réflexion, l’exposition urbaine qui allie l’environnement et l’art, Recycl’Art de Gatineau sera finalement de retour du 14 juillet au 26 août avec 27 œuvres créées à partir de matériaux récupérés.

Alors que le parc du ruisseau de la Brasserie sur la rue Montcalm avait accueilli les deux précédentes éditions, les travaux de décontamination qui doivent débuter prochainement sur une partie du site, force cette troisième mouture de Recycl’Art à déployer ses sculptures et ses installations sur le boulevard Alexandre-Taché, jusqu’au Théâtre de l’île.

Placée cette année sous le thème Réflexion, l’exposition d’art environnemental piloté par le Centre d’art contemporain de l’Outaouais souhaite se donner une deuxième vie. « C’est l’aboutissement d’une année de réflexion pour savoir ce qu’on allait faire [de l’événement]. On s’est dit que ça serait intéressant qu’il devienne une biennale. Ainsi pendant l’année où l’exposition n’aura pas lieu, elle pourra tourner en Outaouais », explique Gaston Therrien, du conseil d’administration de Recycl’Art.

En effet, un partenariat entre le festival et les MRC des Collines-de-l’Outaouais et de la Vallée-de-la-Gatineau permettra à une dizaine d’œuvres d’être exposées à Maniwaki du 28 août au 7 septembre, puis à L’Ange-Gardien du 9 au 16 septembre.

« On a un mandat éducatif auprès des adultes, mais aussi des enfants. Malheureusement pendant l’exposition à Gatineau, les écoles sont fermées. En tournant dans différentes MRC, les établissements pourront organiser des sorties à Recycl’Art. Ça permet de faire connaître ce qu’il est possible de faire avec de la récupération », souligne M. Therrien.

Ce partenariat pourrait se poursuivre en 2019 dans d’autres MRC et municipalités de la région.

Parmi les 27 artistes retenus, une grande majorité est originaire de l’Outaouais.

« On a également un tiers des artistes qui viennent de l’extérieur de la région, de l’Abitibi, de la Montérégie ou encore de Montréal », précise-t-il.

Outre l’exposition, plusieurs activités auront également lieu, dont une journée de la famille le 28 juillet. « À l’occasion de cette journée, un groupe d’auteurs se joindra à des artistes. Ils produiront des textes qui seront utilisés à l’occasion du spectacle en soirée », détaille M. Therrien.

La troisième édition de Recycl’Art Gatineau se clôturera le 25 août avec une soirée slam animée par Thomas Langlois, champion du Québec 2017.

Renseignements : www.recyclartgatineau.ca