Parcours d'art public dans le Vieux-Aylmer

Le tout premier parcours d’art public du Centre d’exposition L’Imagier agrémente le Vieux-Aylmer pour les quatre prochaines semaines.

L’événement « Tout-terrain, l’art public s’invite dans le Vieux-Aylmer » a été déployé vendredi dernier sur la rue Principale dans le cadre du Festival du Vieux-Aylmer. Jusqu’au 15 septembre, les œuvres d’artistes professionnels de la région et d’ailleurs au Québec sont dispersées ici et là sur l’artère commerciale.

« Nous avions l’idée de sortir un peu de nos murs et de rendre accessible l’art contemporain. C’était une occasion parfaite de faire ça pendant le Festival alors qu’on rassemble deux événements intéressants en un », a partagé la directrice générale du Centre d’exposition L’Imagier, Marianne Breton, tout en saluant les commerçants et l’Association des professionnels, industriels et commerçants d’Aylmer (APICA), qui ont accepté l’idée.

Les artistes sont Annie Thibault, Chloé Beaulac, Stéfanie Requin Tremblay, Sasha Phipps, Les Astronautes, Julien Morissette, José Guénette et Marc-Alexandre Reinhardt. 

Marianne Breton du Centre d'exposition L'Imagier.

Les œuvres exposées sont très variées. Entre autres, une photo géante montrant une piscine abandonnée au Maroc, une cabine téléphonique où des récits audio sont diffusés ainsi qu’une installation interactive où de la musique se fait entendre lorsqu’on y entre sont déployées. Il s’agit d’une exposition « à l’image de l’art contemporain », a précisé Mme Breton, une historienne de l’art. 

Des visites guidées sont prévues les 24 et 25 août en après-midi.

« Notre rôle comme centre d’exposition est de faire le trait d’union entre les artistes et le public. Nous pensons aussi que les artistes apportent une vision intéressante que l’on veut partager », a indiqué Marianne Breton, tout en précisant que d’exposer l’art à l’extérieur permet d’atteindre des gens qui n’oseraient pas entrer à L’Imagier ou dans un musée, par exemple.

Le Centre d’exposition L’Imagier souhaite que l’expérience soit répétée l’année prochaine.

« C’est une occasion de voir notre environnement quotidien d’une autre façon », a illustré Mme Breton.

Le Festival du Vieux-Aylmer a pris fin dimanche. 

Des spectacles musicaux, des structures gonflables, un spectacle de BMX, un programme de lutte et un marché public ont notamment ponctué l’événement.