Michael Kent

Nouvelle expovitrine sur la communauté juive du Canada au MCH

Le Musée canadien de l’histoire (MCH) a inauguré jeudi soir une nouvelle expovitrine consacrée à l’histoire de la communauté juive du Canada.

Parcours juifs – Récits d’immigration se penche sur les contributions de la communauté juive à la société canadienne, depuis les premières vagues d’immigration, dans les années 1800, jusqu’à aujourd’hui.

Conçue en partenariat avec Bibliothèque et Archives Canada (BAC), l’expovitrine offre « un aperçu fascinant de l’expérience juive et de ses répercussions dans la culture populaire canadienne ».

On y présente des photographies d’archives et une sélection de documents tirés de la collection Jacob M. Lowy ; ce « joyau canadien regroupant de rares ouvrages » portant « sur la pensée religieuse, scientifique, historique et philologique de la communauté hébraïque », précise le BAC. Sa collection recense quelque 3 000 volumes imprimés entre 1400 et 1899.

« Même si l’expovitrine porte sur une communauté en particulier, elle aborde une vaste gamme d’expériences humaines, comme l’espoir d’une vie meilleure au Canada, les tragédies et la souffrance, l’adaptation à un nouveau pays et la célébration des origines d’une personne », a noté le bibliothécaire et archiviste du Canada, Guy Berthiaume.

Parmi les ouvrages présentés figure un fragment de parchemin provenant du dernier livre hébraïque publié en Espagne en 1490 (soit un an avant l’expulsion des Juifs du pays) ; une légende autour du Golem écrite par Yehudah Yudl Rozenberg (grand-père de l’écrivain Mordecai Richler) ; ainsi que des documents traitant de l’Holocauste.