Le Musée canadien de la guerre présente l’exposition photographique Invasion! Sur la photo: un bataillon canadien sur la plage de Juno Beach.

Musée canadien de la guerre: le Débarquement de Normandie résumé en 20 photos

Le Musée canadien de la guerre participe aux commémorations entourant le 75e anniversaire du Débarquement de Normandie — le 6 juin 1944, devenu le fameux « jour J » — à travers une courte exposition photographique intitulée Invasion !

Composée d’une douzaine de photos d’époque et de reproductions d’archives, « Invasion ! – Les Canadiens et la bataille de Normandie, 1944 » donne un bon aperçu de ce qu’a représenté la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, en termes de préparatifs, d’objectifs stratégiques (l’ouverture cruciale d’un second front en Europe) et de forces engagées dans l’assaut (l’expo aime aussi les chiffres), mais aussi, sur un plan plus intime, en termes de victoires et de douleurs individuelles.

Les images ont capturé le quotidien de la guerre : scènes de combat ; préparatifs maritimes ; déploiement aérien ; retour triomphal du front, ennemi capturé en guise de trophée de guerre ; service religieux ; soins infirmiers, etc.

Le Musée canadien de la guerre présente l’exposition photographique Invasion!.

À ces photos « situationnelles » s’intercale une galerie de portraits et récits plus intimes : héros de guerre revenus médaillés ou simple soldat témoignant de la fébrilité, de l’horreur ou de la peur qui l’entourent.

Sept points de vue donnés « de l’intérieur ». Autant de scènes qui illustrent bien le danger permanent, et la lente progression des forces alliées — qui subiront de lourdes pertes – 206 000 morts, et 20 000 Canadiens tués ou blessés, rappelle l’exposition.

Ce résumé retrace en clin d’œil cette « opération militaire [considérée comme] la plus complexe de l’histoire de l’humanité ».

Ouvert au public depuis jeudi, Invasion ! est accessible gratuitement, dans le hall principal du musée.