Ces enfants que l’on cherche à secourir, un photographie prise vers 1900.

L’histoire vue par les enfants

Une nouvelle exposition rassemblant 36 objets, dont des documents d’archives, des photographies, des œuvres d’art, des artéfacts, met en lumière des événements historiques et des expériences vécues par les enfants. Deuxième coproduction du Musée canadien de l’histoire et de Bibliothèques et Archives Canada, La petite histoire présente une perspective moins connue de l’histoire du pays, celle perçue par les enfants.

«Les expériences vécues par les enfants sont trop souvent absentes de nos livres d’histoire, et il n’est pas facile de trouver des preuves de leurs histoires», a indiqué hier dans un communiqué Mark O’Neil, président-directeur général du Musée canadien de l’histoire.

Ainsi parmi les objets, les visiteurs pourront découvrir des photographies rares dont un portrait des enfants de Louis Riel ou encore une autre de David Suzuki et de ses soeurs dans un camp d’internement pour les Japonais. Ou encore celle d’enfants pauvres photographiés vers 1900 par des travailleurs sociaux, d’organismes de protection de l’enfance, pour documenter leur travail.

On peut également voir des lettres et des journaux écrits par des enfants comme celui d’un immigré britannique qui raconte son périple de sept semaines en bateau pour rejoindre le Canada.

L’exposition est présentée jusqu’au 27 janvier 2019 dans la salle Les trésors de Bibliothèques et Archives Canada du Musée canadien de l’histoire.