Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
<em>Cadeau de fête des Mères</em>, œuvre de Lynn Prévost. (Acrylique sur toile; 60 x 60 cm; 2019)
<em>Cadeau de fête des Mères</em>, œuvre de Lynn Prévost. (Acrylique sur toile; 60 x 60 cm; 2019)

Les visages de L'innocence s'expriment à l'Espace Pierre-Debain

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Les membres du collectif Arts visuels de Gatineau exposent «les mille visages de L'Innocence» à l’Espace Pierre-Debain.

La galerie du secteur Aylmer accueillera jusqu’au 29 août cette exposition collective constituée d'œuvres créées à partir d’un vaste éventail de techniques et de médiums.

Une quarantaine d'artistes ont contribué à «Innocence», «en particulier de jeunes artistes», souligne  l'organisme. Arts visuels de Gatineau est la nouvelle identité du Conseil des arts d'Aylmer.

L'entrée à l'Espace Pierre-Debain est gratuite. Le port du masque ou du couvre-visage y est obligatoire.

En raison des consignes sanitaires, aucun vernissage n'est prévu.

À noter : les expositions virtuelles de Denis Charette (L'Esprit qui m'habite), de Manon Labrosse et Sarah Carlson (Chrysalide) et de Margit Hideg (Ces liens qui lient) sont toujours accessibles via le portail municipal de la Ville de Gatineau.

Renseignements: gatineau.ca/arts