Avec un téléphone intelligent ou une tablette, les visiteurs peuvent voir se dresser devant eux les versions en réalité virtuelle de l’arbre isolé Big Lonely Doug, d’une pile de défenses d’environ 7000 éléphants récupérés du braconnage, ou du tout dernier rhinocéros blanc du Nord mâle.

Le Musée des beaux-arts présente Anthropocène

L’exposition Anthropocène du Musée des beaux-arts du Canada a été dévoilée aux médias et aux abonnés de l’établissement mercredi.

Le photographe Edward Burtynsky et les réalisateurs Jennifer Baichwal et Nicholas de Pencier y présentent le fruit de quatre années de recherche et de voyages pour illustrer l’empreinte indélébile que l’humanité laisse sur la planète.

La photographie et la vidéo illustrent des impacts de l’activité humaine, comme l’exploitation des ressources naturelles ou l’étalement urbain.

Avec un téléphone intelligent ou une tablette, les visiteurs peuvent voir se dresser devant eux les versions en réalité virtuelle de l’arbre isolé Big Lonely Doug, d’une pile de défenses d’environ 7000 éléphants récupérés du braconnage, ou du tout dernier rhinocéros blanc du Nord mâle. L’exposition sera ouverte au grand public du 28 septembre 2018 au 24 février 2019. 

Plus de détails dans l’édition du samedi 29 septembre.