La station de radio FM 92,1 Est ontarien a reçu un investissement de plus de 250 000 $ de la part du gouvernement fédéral.

Appui à la radio de l’Est ontarien

La radio FM 92,1 Est ontarien pourra étendre son territoire de diffusion. Le gouvernement fédéral a annoncé mardi qu’il investira 253 104 $ dans la station, quelques semaines après qu’elle ait lancé une campagne de financement.

C’est le député de Glengarry-Prescott-Russell, Francis Drouin, qui en a fait l’annonce sur les ondes mêmes de la station.

Cet investissement du gouvernement libéral permettra au FM 92,1 d’installer une nouvelle antenne afin de rejoindre un plus large public d’auditeurs francophones. Actuellement, l’antenne rejoint uniquement la région de Cornwall et des environs. Avec la nouvelle antenne, qui sera installée dans le petit village de Dunvegan, en bordure de l’autoroute 417, les résidents de tout l’Est ontarien devraient être capables de syntoniser la radio communautaire.

Cette nouvelle antenne est souhaitée par la radio communautaire depuis plus de 15 ans.

Pour le président de la radio Marc Carrière, un projet d’une telle envergure n’aurait jamais vu le jour sans ce type de contribution. « Comme francophone, c’est un projet qui me tient à cœur. J’ai quatre enfants et sept petits-enfants qui résident dans la région, et je crois que c’est important d’assurer la pérennité de ces services. »

M. Carrière est sûr qu’une plus grande surface de diffusion permettra également d’augmenter les revenus publicitaires du média communautaire.

Cet investissement du gouvernement fédéral découle du Plan d’action 2018-2013 sur les langues officielles, annoncé en mars dernier.

Celle qui était alors la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, avait dévoilé que le montant alloué s’élèverait à 2,7 milliards de dollars sur cinq ans, en soutien aux communautés linguistiques minoritaires au pays. Ce plan d’action est le plus important à ce jour en matière de langues officielles, représentant une somme supplémentaire de 500 millions de dollars sur cinq ans.

« Les équipements sont désuets. Appuyer nos radios communautaires francophones contribue directement à l’épanouissement de nos communautés. Je pense qu’on n’a jamais été aussi fiers d’être francophones et c’est important de souligner l’importance de pouvoir vivre notre culture en français, et la radio contribue à ça », a déclaré le député fédéral Francis Drouin.

Le club Richelieu de Casselman a profité de l’occasion pour lui aussi annoncer un investissement de 25 000 $ pour le FM 92,1 au cours des cinq prochaines années.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications a donné à la station jusqu’à septembre 2019 comme date d’échéance pour installer la nouvelle antenne.

D’ici là, la campagne de sociofinancement du FM 92,1 Est ontarien se poursuit toujours.