Amber Heard a poursuivi son témoignage devant la Haute Cour de Londres dans le procès en diffamation intenté par Johnny Depp au tabloïd britannique <em>The Sun</em>.
Amber Heard a poursuivi son témoignage devant la Haute Cour de Londres dans le procès en diffamation intenté par Johnny Depp au tabloïd britannique <em>The Sun</em>.

Amber Heard affirme que Johnny Depp lui a lancé des bouteilles «comme des grenades»

Agence France-Presse
LONDRES — L’actrice américaine Amber Heard a accusé mercredi son ex-mari Johnny Depp de lui avoir lancé une trentaine de bouteilles «comme des grenades» lors d’une dispute en Australie, au cours du procès en diffamation intenté par ce dernier au tabloïd britannique The Sun.

L’actrice de 34 ans est citée comme témoin par la défense du Sun, que Johnny Depp poursuit devant la Haute Cour de Londres pour l’avoir qualifié en avril 2018 de mari violent. La société éditrice du journal, NGN, invoque pour sa défense 14 incidents dans lesquels le héros de Pirates des Caraïbes se serait montré violent envers son épouse.

Johnny Depp rejette fermement ces accusations, affirmant n’avoir jamais levé la main sur une femme et accusant en retour de violences son ex-épouse, qu’il dépeint comme une calculatrice narcissique et sociopathe, soucieuse de détruire sa vie.

Interrogée par l’avocate de la star, Eleanor Laws, Amber Heard a affirmé que Johnny Depp avait lancé une trentaine de bouteilles dans sa direction, lors d’une dispute en mars 2015 en Australie, où il était en tournage.

Après qu’elle lui eut reproché son penchant pour l’alcool, «il a commencé à prendre (les bouteilles) une à une et à les jeter comme des grenades», a-t-elle raconté.

C’est durant cet incident qu’un bout de doigt de Johnny Depp a été coupé: selon l’avocate de la star, par une bouteille qu’Amber Heard, «en rage», a elle même brisée, ce qu’elle a démenti.

En décembre 2015 à Los Angeles, lors de «l’une des pires et plus violentes nuits de notre relation» selon Amber Heard, l’actrice a dit avoir été tirée par les cheveux à travers leur appartement et frappée à la tête de manière répétée.

«J’avais deux yeux au beurre noir, un nez cassé, une côte cassée (...) J’avais des bleus sur tout le corps», a-t-elle affirmé.

Me Laws a alors relevé que l’infirmière l’ayant examinée n’avait remarqué aucun hématome, juste une lèvre qui saignait - parce qu’elle s’était mordu, selon l’avocate.

Le couple, qui s’était rencontré en 2011 sur le tournage de Rhum Express, a divorcé après moins de deux ans d’un mariage orageux, début 2017.