Michael Douglas et Catherine Zeta-Jones

Allégations contre Michael Douglas: Catherine Zeta-Jones à la défense de son mari

NEW YORK  — L’actrice Catherine Zeta-Jones assure que son mari, Michael Douglas, appuie «à 110 %» le mouvement contre le harcèlement sexuel.

Plus tôt ce mois-ci, l’acteur a nié à l’avance des allégations non publiées voulant qu’il ait harcelé une employée et fait du tort à sa carrière, dans les années 80. Il a admis avoir utilisé «un langage coloré», mais s’est dit fier de sa réputation et a assuré n’avoir aucun «squelette» dans le placard.

En promotion pour le film télévisé Cocaine Godmother, dimanche à Pasadena, Catherine Zeta-Jones n’a pas précisément commenté les allégations. Elle a toutefois souligné que Michael Douglas est le mari et le fils d’actrices et qu’il a travaillé auprès de femmes pendant une bonne partie de sa vie. Ses parents sont Kirk et Diana Douglas.

Catherine Zeta-Jones a applaudi son mari pour avoir répondu aux allégations d’une manière «claire et personnelle».

Quant à elle, l’actrice Rebecca Hall a annoncé qu’elle verserait le salaire qu’elle a reçu pour le tournage du dernier film de Woody Allen à la campagne Time’s Up.

L’actrice a déclaré sur Instagram qu’elle avait été embauchée pour tourner dans A Rainy Day in New York, mais qu’elle regrettait maintenant d’avoir accepté de travailler pour le cinéaste. Elle a ajouté vendredi qu’elle avait repensé à sa décision d’accepter l’emploi après avoir réexaminé les accusations d’attouchements faites par la fille de Woody Allen, Dylan Farrow. Woody Allen nie avoir agressé sa fille alors qu’elle avait 7 ans.

Time’s Up est une initiative lancée par des célébrités hollywoodiennes pour venir en aide aux victimes.