Le spectacle Kronos, la spatiofête, est conçu pour développer le goût de l’activité physique chez les 5-12 ans.

À la rencontre de la culture

Si l’automne est le temps de la cueillette des pommes et du ramassage des feuilles mortes, il est aussi devenu un rendez-vous incontournable avec les arts et la culture. À l’occasion des 23e Journées de la Culture, qui se tiennent de vendredi à dimanche dans plus de 300 villes et villages de la province, les Québécois auront accès à une pléthore d’activités gratuites ainsi qu’à plusieurs circuits.

Voici quelques suggestions de cette édition placée sous le thème de La rencontre à ne pas manquer dans la région.

À Gatineau

• Préserver la mémoire collective

Le Musée canadien d’histoire ouvre les portes de ses archives afin de faire découvrir le fonctionnement de celles-ci et ainsi comprendre comment les documents, les photos et le matériel audiovisuel contribuent à préserver la mémoire culturelle. L’occasion également d’en apprendre davantage sur les connaissances autochtones. Mais aussi de constater leur importance aux yeux des chercheurs, des chercheuses et des communautés autochtones dans leurs efforts pour renouer avec le passé et un savoir ancestral.

Vendredi, samedi et dimanche Musée canadien d’histoire (100, rue Laurier)

• Kronos - La spatiofête

Dans le cadre du volet numérique des Journées de la culture, ce spectacle participatif qui vise à faire bouger le public se déroule en 2137, alors que l’humanité est menacée. On y suit les aventures de deux agents spatiotemporels de l’escouade Kronos qui ont pour mission de récolter du Kruptonium – une substance que le corps génère lorsqu’on a du plaisir à bouger. Pour prélever un maximum de kruptonium, l’Agence KRONOS fait apparaître des personnages, tous plus éclatés les uns que les autres, devant faire bouger les spectateurs afin de sauver l’humanité.

Vendredi et samedi à 19 h (tout public) Place de la francophonie, 11, rue Montcalm (secteur Hull) En cas de pluie : Salle Jean-Després (25 rue Laurier)

• Par forêts et rivières, des hommes de courage

Dans le cadre d’une visite guidée au Musée de l’Auberge Symmes, découvrez la plus récente exposition temporaire, Par forêts et rivières, des hommes de courage. Un hommage aux bûcherons, draveurs et cageux qui, par leur témérité et leur courage, ont contribué à l’essor de l’industrie forestière en Outaouais.

Samedi et dimanche de 12 h à 17 h Musée de l’Auberge Symmes, 1, rue Front (secteur Aylmer)

• Valorifête

L’industrie vestimentaire étant la deuxième plus polluante au monde, la Valorifête a choisi de placer sa 9e édition sous la thématique ​Design Vert.

Du fast fashion aux créateurs locaux, en passant par la réutilisation et la valorisation des vêtements et accessoires, la Valorifête fera découvrir une panoplie d’activités pour consommer de manière plus écoresponsable. Un panel d’experts sera présent ainsi qu’une foire d’éco-artisans et de friperies locaux.

Vendredi de 17 h à 21 h et samedi de 9 h à 15 h Marché Notre-Dame, 330, rue Notre Dame (secteur Gatineau)

• De livre en livre

À l’aide d’un fil de laine, le public est invité dans une des bibliothèques participantes à tracer sur un panneau clouté le parcours des livres qu’il a lus.

Dimanche de 12 h à 16 h, dans les quatre bibliothèques suivantes : • Bibliothèque Lucy-Faris (115, rue Principale, secteur d’Aylmer), • Bibliothèque Bernard-Lonergan (181, rue Joseph, secteur de Buckingham) • Bibliothèque Guy-Sanche (855, boul. de la Gappe, secteur de Gatineau) • Bibliothèque Lucien-Lalonde (225, rue Berri, secteur de Hull)

À Saint-André-Avellin

• Ciné-rencontre : Innu Nikamu

Une image du film Innu Nikamu

Projection du film Innu Nikamu : chanter la résistance, du jeune cinéaste innu Kevin Bacon Hervieux. C’est un film sur le festival du même nom, Innu Nikamu, fondé il y a 35 ans par le musicien innu Florent Vollant à Maliotenam, cette communauté de la Côte-Nord. Le film s’est mérité plusieurs prix, dont celui du Meilleur documentaire 2019 des Prix Iris/Québec Cinéma. Le film sera suivi d’une discussion avec des invités issus des Premières Nations.

Centre d’action culturelle de la MRC de Papineau, 3, rue Principale, Saint-André-Avellin

• Rapetissage

Le festival Twist fête toutes les couleurs de la fibre à Saint-André-Avellin

Le festival de la fibre Twist propose une journée de création textile à partir de tissus récupérés afin d’en faire de petites pièces à assembler. Au menu : découpage, couture, tissage, rapiéçage, crochetage, broderie et rapetissage. Les participants peuvent également apporter de vieilles chemises, des draps ou des taies d’oreillers de coton. Ils pourront servir à en faire des mini-tissages ou des mini-courtepointes.

Vendredi de 10 h à 15 h 133, rue Principale, Saint-André-Avellin

POUR Y ALLER

Quand : du 27 au 29 septembre

Renseignements : journeesdelaculture.qc.ca