Le Torontois The Weeknd (Abel Tesfaye).

2017: une année fort prometteuse

Gare à l'effet de tournis qui saisit l'amateur de spectacles à l'orée d'une année aux abords touffus ! Ces lignes, pour baliser le sentier - lumineux - qui conduit des salles obscures aux théâtres de la région, des grands événements attendus aux prestations plus confidentielles.
Le 150e anniversaire de la Confédération attise toutes les attentes... Parmi les bonnes prises de la programmation ? La venue du Cirque du Soleil qui plantera son grand chapiteau aux abords de la rivière des Outaouais avec sa toute nouvelle production, Volta (3 au 27 août). On a aussi hâte de découvrir l'exposition commandée au photographe Rip Hopkins, Canada Canada, à la Galerie d'art d'Ottawa (28 avril au 11 juin) et à laquelle Le Droit a participé.
La pièce <i>8 </i>met en vedette Éric Bruneau,Jean-Moïse Martin, Mani Soleymanlou, Emmanuel Schwartz, Kathleen Fortin, Geneviève Schmidt, Julie Le Breton et Guillaume Cyr.
Sur les planches, le retour de l'auteur et metteur en scène Mani Soleymanlou dans une création autour de huit interprètes (1er au 4 février) ainsi que la présentation d'une pièce de Brecht reprise par Lorraine Pintal (La bonne âme du Se-Tchouan, 1er au 4 mars) lancent les réjouissances de début de saison au Centre national des arts. À La Nouvelle Scène, la Ligue nationale d'improvisation (LNI) devrait faire des émules (6 au 8 avril).
En danse, on conseillerait les yeux fermés la quasi-totalité de la programmation concoctée par Cathy Levy. S'il fallait faire des choix : les fantasques Ballets Trockadero de Monte Carlo (17 février), la compagnie Hervé Koubi et ses danseurs algériens et burkinabés (25 avril), ainsi que le projet Rencontr3s, une commande de créations associant trois chorégraphes à trois compositeurs canadiens (20 au 22 avril).
Musique
Half Moon Run revient en concert le 4 mars à la salle Odyssée, de quoi patienter avant de découvrir pour la première fois sur scène The Weeknd (28 mai) et Roger Waters (10 octobre), tous deux au Centre Canadian Tire. 
L'Orchestre du CNA poursuit ses rendez-vous cinématographiques en proposant la projection du film Casablanca mis en musique par l'orchestre (9 au 11 février). Côté cinéma, la sortie le 20 janvier de Nelly, d'Anne Émond, devrait faire parler d'elle.
Charles Richard-Hamelin sera à l'oeuvre avec Mozart et Tchaïkovsky les 8 et 9 mars, au CNA.
Toujours au CNA, on salue le retour de notre organiste punk préféré, Cameron Carpenter (15 et 16 février) ainsi que celui du pianiste virtuose Charles Richard-Hamelin, à l'oeuvre avec Mozart et Tchaïkovsky (8 et 9 mars). 
Et autres nouveautés...
À quoi ressemblera le Salon du livre de l'Outaouais, sous la (nouvelle) présidence de Catherine Voyer-Léger ? Réponse du 23 au 26 février.
Trois grands musées de la région renouvelleront peut-être leur direction respective ; Patrimoine canadien recrute de nouveaux présidents aux Musée des beaux-arts, Musée canadien de la nature et Musée canadien de l'histoire. Une refonte culturelle serait-elle à prévoir ? 
L'année 2017 sera celle des grandes célébrations et, qui sait, celle de possibles changements politiques culturels majeurs.