Yoan: à deux vitesses

Ce premier album du gagnant de la deuxième saison de La Voix s'inscrit dans une veine country à la Lady Antebellum qui lui sied bien.
Yoan Garneau possède une voix aux graves chatouillant agréablement l'oreille. Cela dit, on aurait aimé plus de nuances et de textures dans ses interprétations, plutôt monochromes dans le registre tendre ou quand il chante en français, exceptions faites de One Day et Dis-moi, écrite par son père.
Il s'est aussi réapproprié avec une sobriété de bon goût Aimer trop, «sa» chanson de finale de La Voix. Mais c'est sur les titres plus rythmés, en anglais, qu'on sent le jeune homme de 19 ans le plus à l'aise, de sa reprise de Baby What You Want Me To Do, popularisée par Elvis, à sa propre Gonna Fall In Love With You, solide.
Ses sonorités country se teintent d'une bonne dose de rock ou de blues, ou d'un harmonica serein (My Way Home, très réussie). Il chante aussi avec Isabelle Boulay (J'entends siffler le train, peu convaincante) et Brett Kissell (sympathique Good Hearted Woman).