Rob Ford et le maire adjoint Norm Kelly se sont croisés à l'hôtel de ville de Toronto, jeudi. Kelly exerce les pouvoirs dont Ford a été dépouillé.

Wynne ne parlera qu'au maire adjoint de Toronto

Le maire adjoint de Toronto, Norm Kelly, demeure le seul interlocuteur de direction de la Ville auquel la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, s'adressera.
Le mois dernier, la première ministre s'était entretenue avec le maire adjoint lors de la gestion commune de la crise du verglas qui a grandement affecté Toronto. Ce choix avait irrité le maire élu, Rob Ford.
La première ministre Wynne a répété mercredi que Norm Kelly avait été son interlocuteur car en novembre, le Conseil de Ville avait dépouillé le maire Ford de l'essentiel de ses pouvoirs à cause des controverses qui l'entouraient. Ces pouvoirs avaient alors été confiés par les élus torontois au maire adjoint et c'est à lui que Mme Wynne a l'intention de continuer de s'adresser.
Mardi, Rob Ford a sollicité une rencontre en tête-à-tête avec la première ministre de l'Ontario.
La veille, le Conseil de Ville avait demandé au gouvernement provincial de déclarer la ville zone sinistrée, ce qui pourrait lui permettre de disposer de fonds provinciaux de reconstruction.