«Je suis passé par une montagne russe d'émotions, a commenté McMorris après l'épreuve. C'est un rêve pour moi de terminer sur le podium.»

Une première médaille canadienne

C'est une bonne chose pour Mark McMorris que les épreuves de slopestyle comptent deux descentes plutôt qu'une, car il n'aurait jamais pu poser les pieds sur un podium olympique aux Jeux de Sotchi.
Tout comme il l'avait fait jeudi lors de la ronde de qualifications, et de nouveau samedi matin en demi-finale, McMorris s'est relevé après une première descente difficile samedi après-midi, et il a arraché la médaille de bronze lors de la toute première épreuve de slopestyle de la compétition de surf des neiges, au centre alpin Rosa Khutor.
L'athlète âgé de 20 ans originaire de Regina a obtenu un score de 88,75 lors de sa deuxième descente, après s'être contenté d'une note de 33,75 à sa descente initiale. Pendant de longues minutes, il occupait le deuxième rang, mais le Norvégien Staale Sandbech, 11e des 12 compétiteurs à prendre le départ, l'a doublé avec une performance de 91,75.
Si plusieurs observateurs voyaient McMorris gravir la plus haute marche du podium, le principal intéressé n'a pas caché sa joie d'avoir touché le bronze.
«Je suis à court de mots. L'appui de notre pays est formidable. Ces dernières semaines ont eu l'effet de montagnes russes. Monter sur le podium est un rêve qui se réalise», a déclaré McMorris.
La première médaille d'or de l'histoire de cette discipline est allée à l'Américain Sage Kotsenburg, auteur d'un score de 93,50 lors de sa première sortie sur la piste. À l'instar de McMorris, Kotsenburg avait dû passer par les demi-finales, samedi matin, pour participer à la grande finale.
Si le Canada a mis la main sur une première médaille, à la première opportunité, il espérait sans doute davantage. Toutefois, les Québécois Maxence Parrot et Sébastien Toutant ont été incapables d'accéder au podium, malgré le fait qu'ils avaient atteint la finale sans passer par les demi-finales.
Après avoir inscrit le meilleur score des qualifications jeudi, Parrot, dernier à se lancer en piste samedi, a terminé au cinquième rang avec une note de 87,25, enregistrée lors de sa deuxième descente. À sa première tentative, l'athlète de Bromont s'était contenté d'un score de 47,00.
Son compatriote Sébastien Toutant, de Repentigny, n'a pu faire mieux que des scores de 54,50 lors de sa première sortie, et de 58,50 lors de la deuxième descente, et il a terminé au neuvième rang.