Tricia Boisvert est disparue vendredi à Montréal

Une Montréalaise recherchée dans la région

La disparition de Tricia Boisvert, une femme de Montréal ayant déjà habité à Ottawa, inquiète sa meilleure amie. Tout comme les policiers, Mona Daoud craint un enlèvement.
Malgré l'inquiétude qui la ronge, Mme Daoud est passée à l'action, mardi, pour distribuer des tracts au centre-ville d'Ottawa. Son groupe d'amis interpelle les passants, photo de Tricia Boisvert en main. Des proches ont aussi créé une page Facebook.
La femme de 36 ans aurait été enlevée à Montréal. Les policiers croient qu'elle aurait été conduite dans la région de Gatineau-Ottawa, où elle avait l'habitude de visiter des amis. Mme Boisvert possédait une entreprise de home staging dans la métropole. Elle est introuvable depuis vendredi.
Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) demande l'aide du public pour obtenir de l'information sur la disparue. La section des crimes majeurs du SPVM, qui enquête habituellement sur les cas d'enlèvements et d'homicides, a fouillé son appartement ce week-end.
Le SPVM dit craindre pour la sécurité de la femme. D'ailleurs, des représentants du SPVM étaient de passage en Outaouais mardi. Les corps policiers de la région collaborent à l'enquête.
Inquiétantes révélations
Certaines révélations de Mona Daoud sont inquiétantes.
Ce qui cloche le plus, dit-elle, est la dernière conversation qu'elle a eue avec son amie, jeudi dernier. « Tricia m'a dit que Philippe s'en venait et qu'elle prévoyait 'de gros problèmes'. »
L'homme en question, confirme Mme Daoud, est Philippe Steele. La disparue et lui se connaissent depuis huit ans. « Nous n'avons pas eu de nouvelles de lui, non plus », dit-elle. L'amie ignore de quels « problèmes » il peut bien s'agir.
Philippe Steele, 29 ans, est aussi bien connu des milieux policiers de l'Outaouais. Pour le moment, les autorités ne confirment pas que M. Steele est recherché ou considéré comme suspect dans ce dossier. Toutefois, LeDroit a appris que les services policiers cherchaient à lui parler. Certains le considèrent comme armé et dangereux.
M. Steele a déjà fait parler de lui en janvier 2010, alors qu'il avait été victime d'une tentative de meurtre à la prison de Gatineau. La guerre pour le contrôle du trafic de drogue dans l'établissement avait conduit à une agression dans une aile occupée par des membres de gangs de rue. Le détenu avait été attaqué à coup de pic artisanal.
Le même individu avait tenté de parachuter de la marijuana emballée dans du ruban adhésif à la prison, en s'introduisant sur le terrain du centre de détention, quelques jours plus tôt.
Tricia Boisvert ne peut pas avoir quitté son domicile sans donner de nouvelles depuis vendredi, selon Mme Daoud. « Elle ne partirait pas sans son téléphone cellulaire ni son argent. »
Disparue depuis vendredi
Tricia Boisvert a été vue pour la dernière fois à son domicile de la Petite-Bourgogne, à Montréal, vendredi vers 19 h. Elle aurait pris la route dans son véhicule, une Pontiac G6 noire immatriculée 156-XQG. Cette voiture n'a toujours pas été retrouvée.
Mme Boisvert mesure 5' 8" et pèse 140 livres. Ses cheveux sont longs et bruns.
Le SPVM demande à quiconque peut lui fournir des informations sur cette affaire de composer le 9-1-1 ou de contacter Info-Crime Montréal, au 514-393-1133.