Ralliant tout le monde à sa cause, la Gatinoise Renée Wilkin a remporté son «Duel» contre Valectra, hier soir, à La Voix. [Hier) soir, je pense qu'il y en a une qui s'est démarquée, et c'est Renée», a tranché son coach Marc Dupré.

Une future maman qui a du groove

Renée Wilkin «s'est démarquée», hier soir, à La Voix. Mettant la production sur le qui-vive à cause de contractions en coulisses dans les minutes précédant sa prestation, la Gatinoise de 26 ans, enceinte de huit mois au moment de son «Duel», accédera donc aux prochains «Champs de bataille».
De l'avis de son coach Marc Dupré, la maman a «le talent pour chanter partout dans le monde». Une opinion que partage son mentor France D'Amour: «On assiste justement à la naissance d'une star devant nos yeux», a commenté cette dernière à la suite de sa livraison de No One, face à Valectra.
Renée Wilkin a rallié tous les coaches à sa cause.
«Je plonge totalement dans la fluidité et l'aisance de Renée», a fait valoir Louis-Jean Cormier.
«Y'a rien qui accote la voix, le soul et le groove de Renée», a renchéri Éric Lapointe.
«Ça me fait du bien quand tu chantes», a conclu Isabelle Boulay.
De tels commentaires représentent quelque chose de «presque irréel» pour la principale intéressée.
«Sur le plateau, on n'entend pas tout ce qui se dit, à la suite de notre performance, a rappelé Renée Wilkin, jointe hier soir à Montréal. D'écouter l'émission et de constater à quel point Marc, France et les autres croient en moi, en mon rêve, c'est ce que j'ai toujours voulu et attendu, quand j'ai choisi de chanter. Mais c'est aussi une pression supplémentaire pour la suite des choses.»
Une pression que la maman (dont le deuxième garçon se prénommera Marcus, a-t-on appris au cours de la soirée) ressent d'autant plus que tout le monde souligne sa prestance... enceinte.
«J'espère juste être à la hauteur des attentes quand j'aurai accouché!» a-t-elle lancé.
Soirée de «vols»
La soirée d'hier a par ailleurs été marquée par les deux «vols» d'Éric Lapointe.
Envoyant dans le ring l'expérimentée Rita Tabbakh face à Claudia Marsan, âgée de 16 ans, Isabelle Boulay a finalement préféré la plus jeune de ses deux candidates. La coach a toutefois été «soulagée» de voir son collègue repêcher l'interprète de Shéhérazade.
À 15 ans, Shiraz Adham est de son côté passée de l'équipe de Louis-Jean Cormier (qui lui a préféré Thomas Hodgson) pour elle aussi joindre les rangs du clan Lapointe.
À l'inverse, les deux «éliminées» du rockeur ont également changé de camp.
Philippe Lauzon et Sabrina Paton ont offert une version de «Ma gueule» forte en émotions, alors que Mathieu Provençal et Sandra Christin se sont livrés tout un combat sur You Shook Me All Night Long. Résultats? Pendant qu'Éric Lapointe gardait les deux hommes avec lui, Sabrina est passée chez Louis-Jean Cormier et Sandra Christin a retrouvé sa comparse du Festival international de la chanson de Granby, Isabelle Boulay.
Quant à G'nee, rien ne semble Impossible à la chanteuse à la voix de velours; elle est donc l'autre membre de l'équipe Dupré à passer à la prochaine ronde éliminatoire. Rémi Basque (équipe Louis-Jean) et Léa Morgane (équipe Isabelle) fouleront eux aussi les Champs de bataille, à compter du 16 mars. Il s'agit de la dernière étape avant les Directs.