Le centre culturel La Fab est établi dans l'ancien presbytère de l'église St-Stephen, à Chelsea.

Une exposition au secours de la Fab de Chelsea

Depuis jeudi, une soixantaine d'artistes participent à la campagne de financement de La Fab, le centre de arts, de la culture et du patrimoine de Chelsea.
Cette campagne, qui se décline en tant qu'exposition et vente d'oeuvres d'art, permettra de financer les travaux de rénovation de ce centre culturel établi dans l'ancien presbytère de l'église St-Stephen.
Une centaine d'oeuvres sont ainsi exposés, elles ont été offertes gracieusement par les 66 artistes participants. Leur prix varie de 40$ à 2000$.
L'espace de création et de diffusion est issu d'un projet audacieux. L'ancien presbytère était un bâtiment patrimonial d'importance pour Chelsea, mais était voué à la démolition, faute d'agent pour l'entretenir. Une entente a alors signée entre le Conseil de la Fabrique de la paroisse St-Stephen et la Coopérative de solidarité, un organisme mis sur pied par des citoyens.
À sa présidence, la femme d'affaire Manuela Teixeira. «Le plus important était la sauvegarde du bâtiment patrimonial, confiait récemment Mme Teixeira. On souhaitait s'assurer que la communauté et le milieu artistique puissent profiter des installations et, conséquemment, contribuer à faire revivre le village d'Old Chelsea.»
L'exposition a lieu jusqu'au 2 février. Certaines oeuvres seront toutefois exposées au deuxième étage même après cette date.