Le ministre délégué aux Régions, Gaétan Lelièvre, déposera un projet de loi qui créera le gouvernement régional d'Eeyou Istchee-Baie-James.

Une aide de 5 millions pour les MRC de l'Outaouais

Les quatre municipalités régionales de comté (MRC) de l'Outaouais se partageront une somme de 5 millions $ au cours des prochaines années pour développer différents projets dans le cadre de la Politique nationale de la ruralité.
Le ministre québécois délégué aux Régions, Gaétan Lelièvre, en a fait l'annonce mardi matin à Papineauville, en présence du ministre responsable de l'Outaouais, Stéphane Bergeron.
«L'aide annoncée aujourd'hui permettra à celles et à ceux qui ont à coeur le développement de leur collectivité de donner une impulsion nouvelle aux projets les plus inspirants et les plus prometteurs de leur milieu», a déclaré le ministre Lelièvre.
Les MRC de Papineau, des Collines-de-l'Outaouais, de la Vallée-de-la-Gatineau et du Pontiac se partageront 2 millions $ pour le financement des pactes ruraux et l'embauche d'agent de développement rural en 2014-2015.
Une somme supplémentaire de 3 millions $ sur 10 ans, à hauteur maximale de 750 000 $ par MRC, sera également disponible, a confirmé le ministre. Elle vise à soutenir «la concrétisation de projets majeurs».
«Ce qu'on veut, c'est amener les MRC à étendre leur interventions avec des partenaires autres que le secteur municipal sur le territoire de la MRC. On pense à première vue, par exemple, comme partenaire de premier plan, au secteur de l'éducation. On partage souvent des équipements, des locaux, des immeubles, des clientèles en commun. Donc on veut que chaque MRC fasse un inventaire des dossiers qui pourraient être réalisés en collaboration entre plusieurs intervenants», a expliqué le ministre délégué aux Régions.
La Politique nationale de la ruralité a été créée en 2001 par le Parti québécois et la première ministre Pauline Marois s'était engagée à la bonifier. Cette initiative vient d'être renouvelée pour 10 ans, grâce à investissement total de 470 millions $.