Le bâtiment situé au 2, rue de Lorimier, fait partie des sites envisagés pour l'implantation d'un centre de production multimédia à Gatineau.

Un studio de cinéma encore dans les cartons

Au printemps 2013, LeDroit annonçait que l'industrie du cinéma aurait bientôt un pied-à-terre à Gatineau. Un an s'est écoulé depuis et l'idée d'implanter un centre de production multimédia n'est pas morte, même si l'emplacement convoité n'est plus le même et que la municipalité n'a pas statué sur le projet évalué entre 3 et 5 millions$.
Un bâtiment situé sur les terrains de l'ancienne ferme expérimentale du 100, rue Gamelin, dans le secteur Hull, était d'abord envisagé pour accueillir entre autres un studio de tournage de 4000 pieds carrés. Le projet a dû être mis au rancart en raison de la fragilité de la structure de l'édifice datant de 1927. Des problèmes d'infiltration d'eau ont aussi été dénotés.
«Ce n'était soudainement plus une option, mais on avait identifié quatre sites, dont le bâtiment situé au 2, rue de Lorimier, juste à côté de la Fonderie. C'est une sorte de bunker de 5000 pieds carrés qui n'a plus de vocation, personne ne sait quoi faire avec ça. Ce serait génial. Il est vraiment intéressant de par son accessibilité, les espaces de stationnement disponibles et la proximité du centre-ville», dit le principal promoteur, Roch Brunette, estimant que le tout pourrait s'autofinancer dès la troisième année d'opération.
Les deux autres sites envisagés pour l'aménagement d'un studio étaient le rez-de-chaussée de l'édifice de la Fonderie ainsi qu'un bâtiment historique de l'ancienne usine E.B Eddy.