L'«hôtel» d'abeilles, rempli de branches d'arbres, a été aménagé sur le côté nord du Château Laurier.

Un refuge d'abeilles au Château Laurier

L'un des hôtels les plus connus de la région d'Ottawa offre maintenant l'hébergement aux abeilles.
L'établissement n'est pas infesté. Sa direction a plutôt décidé de participer à un programme de pollinisation en permettant l'installation sur son terrain d'une « maison » pour les abeilles.
Il ne s'agit pas d'une ruche conventionnelle servant à la fabrication de miel et à la protection d'une reine, explique la directrice des communications du Château Laurier, Deneen Perrin. « Ce ne sont pas des abeilles qui vont tenter de piquer les gens, explique-t-elle. Elles n'ont pas de reine à protéger. »
Ce refuge est aménagé afin de permettre à ces insectes de s'y abriter et de profiter d'une sorte de « relais », alors que l'urbanisation menace de plus en plus les populations d'abeilles.
À TRAVERS LE PAYS
Le programme est répandu dans une vingtaine d'établissements Fairmont, en collaboration avec l'entreprise Burt's Bees Canada. Le Château Montebello fait exception, alors que l'endroit entretient une ruche à miel, précise Mme Perrin.
Le refuge d'abeille a été aménagé il y a deux semaines, sur le côté nord du terrain du Château Laurier. Peu à peu, les abeilles prennent possession des installations. « Les gens peuvent venir voir le refuge, et des panneaux explicatifs ont été installés. Les affiches en français doivent arriver sous peu », poursuit la représentante du Château Laurier.
La chaîne d'hôtels a ajouté les villes de Vancouver, Whistler, Edmonton, Winnipeg, Ottawa et Québec à son programme, cette année.