Stéphane Hamel

Un policier déchu veut sensibiliser les jeunes sur l'alcool au volant

L'ex-policier de la Sûreté du Québec, Stéphane Hamel, se dit prêt à passer 45 fins de semaine en prison et à faire le tour des écoles et centres jeunesse pour sensibiliser les adolescents sur les dangers et les conséquences de la conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool.
M. Hamel, ancien enquêteur de la SQ en Outaouais, a provoqué un grave accident sur l'autoroute 50, près de la sortie du boulevard Labrosse le 11 novembre 2011.
La victime, une infirmière, a été percutée par la voiture de fonction du policier, alors que celui-ci filait à 189 km/h. Le policier, toutefois, n'était pas en devoir.
M. Hamel a échoué l'alcootest, qui a affiché .13, alors que la limite permise est de .08.
La Couronne, de son côté, demande une peine de détention continue de 18 mois.
La victime a décrit les impacts de cet accident sur sa vie, lors des représentations sur sentence, lundi, au palais de justice de Gatineau.
Plus de détails dans Le Droit du 21 avril 2015