Mathieu Langevin, de Maniwaki, est maintenant dans l'équipe d'Éric Lapointe.

Un pas de plus pour les chanteurs de l'Outaouais

Le Gatinois Philippe Clément et Mathieu Langevin, de Maniwaki, ont franchi un pas de plus à La Voix, hier soir. Le premier a remporté son Duel, alors que le second a été volé par Éric Lapointe pour accéder à la ronde des Chants de bataille, dernière étape avant les Directs.
Reprenant L'ascenseur de Louis-Jean Cormier aux côtés de Jean-Sébastien Michaud, Philippe Clément a séduit les quatre coaches.
Pierre Lapointe a retenu le Gatinois de 22 ans pour «sa dextérité vocale», une «voix irrésistible» qu'Isabelle Boulay a comparé à «un volcan qui dort».
«J'ai beaucoup écouté l'album de Louis-Jean Cormier, ce qui me donnait peut-être un petit avantage. Cette chanson se rapproche plus de mon univers, de ma vraie voix. Ça m'a donc fait vraiment plaisir que les quatre coaches aiment ce que je leur avais fait entendre», a souligné Philippe Clément.
Mathieu Langevin, lui, a connu une soirée en montagnes russes.
«C'était un duel juste, étant donné que ni David (Paradis) ni moi ne connaissions la chanson (Ces gens qui dansent de Gazoline). J'étais vraiment satisfait de ma performance et de notre complicité sur scène», a raconté le chanteur et musicien de 24 ans.
Il a néanmoins vécu ensuite la déception d'entendre Marc Dupré choisir son concurrent... avant de voir Éric Lapointe se lever pour confirmer son vol. «Ç'a été une sensation incroyable de comprendre que je restais!»
Outre Philippe Clément, Pierre Lapointe a gardé Liana Bureau dans ses rangs. Marc Dupré a, en plus de David Paradis, préféré Audrey Miscioscia à Tatiana Garrido (elle aussi volée par Éric Lapointe). Pierre-Luc Belval et Shaharah Sinclair poursuivront également l'aventure au sein de l'équipe du rockeur. Émie Champagne et Angelike Falbo feront de même au sein dans celle d'Isabelle Boulay, qui a aussi mis le grappin sur Myriam Arseneau.