Les signataires relèvent qu'au Québec, il n'existe aucun centre de désintoxication autochtone, même si plusieurs centres de traitement sont bien établis dans différents milieux.

Un nouveau centre de désintoxication pour les jeunes

Après des années d'attente, la Maison Fraternité de l'Ontario a ouvert un tout nouveau centre pouvant accueillir des adolescents âgés de 13 à 18 ans qui éprouvent une dépendance aux drogues.
Cinq places visant cette clientèle vulnérable ont été créées dans un nouveau centre résidentiel situé à Vanier, sur la rue Olmstead.
La durée typique de séjour y sera de six mois. Les besoins sont grands chez les jeunes toxicomanes de la capitale.
En 2007, quelque 400 jeunes étaient sur une liste d'attente de six à huit mois pour recevoir des traitements en désintoxication.