Le festival afro-latino Kafé Karamel, qui se déroule sur la rue Laval, est l'un des nombreux événements qui égaieront l'été d'un bout à l'autre du territoire gatinois.

Un été culturel chaud à Gatineau

Le guide Un été chaud à Gatineau - qui regroupe l'ensemble des activités culturelles et patrimoniales, essentiellement gratuites, organisées sur le territoire gatinois - a été dévoilé mercredi, en cette journée où le mercure avoisinait les 30 °C.
Ce sera «une année faste», a annoncé la mairesse suppléante Mireille Apollon, en évoquant un guide «étoffé» et une «programmation vaste et diversifiée, axée sur la famille». Le tout nouveau spectacle aquatique et multimédia prévu au ruisseau de la Brasserie sera le fer de lance de la saveur patrimoniale que la ville entend donner à ces célébrations estivales. «Ces projections vont nous rappeler qui nous sommes, en parlant de notre patrimoine. Ça va être extraordinaire!» a résumé Mme Apollon.
La Ville, souligne-t-elle, a aussi déployé «beaucoup d'efforts à consolider la réanimation des rues Laval, Kent et Aubry. De nombreux artistes et artisans locaux se relaieront dans le centre-ville les vendredis et les samedis, du 12 juin au 15 août. Le Festival Kafé Karamel posera à nouveau ses pénates afro-latinos sur la rue Laval.
Dès ce week-end
Un été chaud débute dès ce week-end avec le Festibière, en compagnie de Karim Ouellet et Misteur Valaire, qui assailliront le parc Jacques-Cartier demain. Down With Webster suivra, samedi.
Les lundis de juillet, à la place de la Cité, se succéderont Marco Calliari, Étienne Drapeau, le spectacle Memories, un hommage à Barbra Streisand, puis Damien Robitaille. La relève gatinoise est conviée à cette fête en plein air, à travers Gatineau prend la scène. Les lauréats de cette vitrine musicale - Face cachée ; Bijo & Sun ; Saphir - assureront les premières parties des spectacles.
Dès le 7 juillet, la petite Place de la francophonie se remettra à accueillir de la musique du monde, les mardis. L'occasion de se trémousser aux rythmes électro-bantous de Pierre Kwenders (4 août) et aux sonorités est-européennes du Lemon Bucket Orkestra (21 juillet). On visitera aussi le Maghreb (avec Ayrad), l'île de la Réunion (Mama Kamaty), l'Espagne (Jorge Miguel), le Japon (Fubuki Daiko), le Sénégal (Oumar Ndiaye) et le Québec (Mélisande).
Dans le secteur Aylmer, le Parc de l'imaginaire accueillera Patricia Cano, Elage Mbaye et Vox Sambou, puis sera l'hôte du Festival de jazz Desjardins. On y renouera avec le pique-nique du solstice et les DJs de la soirée vinyle.
Soirées ciné plein-air
Des films seront projetés au bord de la rivière des Outaouais, derrière le Musée canadien de l'histoire, le 27 juin et les trois premiers dimanches de juillet, dans le cadre des toutes nouvelles Soirées ciné plein-air.
L'Est de la ville n'est pas en reste, avec le retour des projections cinématographiques en extérieur Écrans de lune et plusieurs spectacles familiaux. Le festival Buckingham en Fête revient quant à lui dans une formule complètement renouvelée, du 9 au 12 juillet. Le parc Maclaren accueillera entre autres Kaïn, Les BB, Alfa Rococo, Bod'haktan, Taafé Fanga et beaucoup de côtes levées.
Quatre spectacles jeunesse gratuits - Krystine, Bill Bestiole, Anne Bonny Pirate et La magie de la chimie - seront présentés sous chapiteau, les mercredis de juillet, dans différents parcs de la municipalité.
Le guide donne un aperçu des diverses célébrations, festivals et fêtes nationales qui égayeront l'été. La Ville ayant renoué avec le Grand prix cycliste de Gatineau, cette compétition sportive qui aura lieu du 4 au 7 juin est intégrée à la programmation estivale.