Un élève grièvement blessé à l'école secondaire Notre-Dame d'Ottawa

Un élève a été grièvement blessé dans le gymnase de l'école secondaire Notre-Dame d'Ottawa, jeudi midi, alors qu'un mur mitoyen automatisé s'est refermé sur lui.
Ce mur automatisé divise le gymnase en deux sections. La victime, âgée de 13 ans, serait restée coincée entre un mur et les panneaux du mur mitoyen, vers midi 30.
Les ambulanciers paramédicaux ont transporté l'adolescent « en haute priorité ». Ses blessures au thorax sont toujours jugées sérieuses, mais la victime a retrouvé son pouls avant son départ en ambulance. Il se trouvait toujours à l'hôpital hier soir. Des enseignants qui ont finalement dégagé l'adolescent de sa fâcheuse position ont prodigué les premiers soins.
« Il a fallu pratiquer des manoeuvres agressives de réanimation lors du transport à l'Hôpital pour enfants de l'est de l'Ontario », a expliqué le porte-parole des paramédics d'Ottawa, François Lalonde.
Les parents du jeune élève de 7e année ont été avertis rapidement. Des policiers sont restés à l'école pendant une bonne partie de l'après-midi.
Le ministère du Travail de l'Ontario mène l'enquête et doit évaluer les notions de sécurité à l'école, située sur l'avenue Broadview, dans l'ouest de la ville. Le Service de police d'Ottawa a aussi ouvert une enquête.
Le Conseil scolaire catholique d'Ottawa dit avoir mis en place son équipe d'aide aux proches et amis de la victime, ajoutant par communiqué, en soirée « prier pour l'enfant ».