Un dragon barbu .

Un élevage clandestin démantelé à Gatineau

Un élevage clandestin de chiens et de lézards a été démantelé mardi matin dans une résidence de Gatineau.
Le contrôle animalier et les policiers de la ville sont intervenus peu avant 8h30 au 46, rue du Totem, répondant à des plaintes concernant un élevage illégal dans la résidence.
Les plaintes avaient été soumises à la division du contrôle animalier et aux autorités de la ville. Elles concernaient la présence d'animaux en mauvais état et l'insalubrité des lieux.
Le propriétaire de l'endroit, qui s'est montré réticent à laisser entrer les autorités dans sa résidence, a finalement collaboré.
Les agents du contrôle animalier ont saisi 21 chiens (6 adultes et 15 chiots), la plupart de type bichon frisé, un chat et 12 lézards (dragon barbu et Gecko léopard). Trois de ces reptiles étaient morts et desséchés dans un terrarium.
Les bêtes ont été transportées à la fourrière. Des vétérinaires évaluent leur état de santé et prodiguent des soins nécessaires.
La police de Gatineau explique que plusieurs reptiles souffrent de déshydratation. 
Des chiens souffriraient de malnutrition.
Des accusations pourraient être déposées contre les propriétaires. Personne ne pourra retourner dans cette résidence avant qu'elle ne soit désinfectée.
Les propriétaires fautifs s'exposent à des accusations d'exploitation de chenil sans permis valide, de possession d'un nombre excessif d'animaux, d'entretien négligent et de malnutrition des animaux.
Par ailleurs, les chiens et le chat ne portaient aucune médaille et n'étaient pas enregistrés par la SPCA de l'Outaouais.
Pour chaque infraction, le propriétaire pourrait recevoir  un constat d'infraction municipale de 148 $.
L'identité du propriétaire ne peut être divulguée, a indiqué la police de Gatineau.