Caroline Bisson ira représenter le Canada à Sotchi aux Jeux paralympiques en mars.

Un crochet de plus à la liste de Bisson

L'attente a pris fin, hier après-midi, pour Caroline Bisson. Son billet pour les Jeux paralympiques, elle l'a maintenant en poche.
Ski de fond Canada a confirmé hier que la Franco-Ontarienne originaire de la Basse-Ville d'Ottawa sera du voyage à Sotchi. Ses dirigeants ont dévoilé l'identité des 14 membres de son équipe paranordique.
Bisson fait partie du lot, elle qui participera au maximum de six épreuves de ski de fond et de biathlon.
« J'aurais été très très surprise du contraire, a dit la femme de 39 ans, qui s'était déjà qualifiée en vue des Jeux à la mi-décembre grâce à ses performances en Coupe du monde.
« Aujourd'hui, ce n'est qu'une confirmation, a-t-elle rappelé. J'étais déjà en train de faire mes valises, de passer à travers toute la logistique de préparation. C'est vraiment juste un crochet de plus à ma liste que je peux ajouter. »
C'est aussi un chapitre de plus à son histoire remarquable.
Employée d'Élections Canada, Bisson pratique le ski paranordique de façon compétitive que depuis deux ans et demi. Une tumeur à l'omoplate a obligé les médecins à lui amputer le bras gauche, l'épaule et une partie de la cage thoracique au printemps 2009.
Exploit
« C'est un exploit pour moi de participer aux Jeux, a reconnu l'athlète qui demeure maintenant à Aylmer et skie dans le parc de la Gatineau.
« Je ne m'entraîne en haute performance que depuis deux ans. Ces Jeux, ça représente le début de mon chemin vers 2018. J'ai les yeux rivés sur ces Jeux. »
Car depuis le début, Pyeongchang se voulait l'objectif. Mais sa première course en Coupe du monde en janvier 2012 a changé sa perspective.
Être sur le fil de départ à Sotchi ne relevait plus de l'impossible.
« Devenir bon, se créer un réseau de contacts, avoir du bon équipement, découvrir la meilleure formule pour l'entraînement, ça prend du temps... J'ai dû prendre les bouchées doubles depuis deux ans. Je l'ai ressentie », a-t-elle avoué.
La fatigue s'est notamment pointée avant la période des Fêtes.
Si certains membres de l'équipe canadienne se pointent en Russie avec l'espoir de gagner une médaille, ce ne sera pas le cas de Caroline Bisson.
« Pour d'autres athlètes comme moi, il s'agira de notre première présence à des Jeux. Nous y allons pour l'expérience », a-t-elle noté.
Les Jeux paralympiques se dérouleront du 7 au 16 mars.
Un autre athlète franco de la région y participera. Marc Dorion, de Bourget, fait partie de la formation de hockey sur luge, favorite pour remporter l'or à Sotchi.