Un couple accusé de contrebande de voiture

Un couple de Stittsville est accusé de contrebande après avoir tenté de traverser la frontière canado-américaine au poste frontalier de Prescott avec une voiture achetée aux États-Unis sans avoir payé les droits et taxes nécessaires. Le 24 mai dernier, des enquêteurs de l'Agence des services frontaliers du Canada ont accusé Fortune Mendaza, 38 ans, de contrebande. Après un séjour de moins de 24 heures aux États-Unis, elle s'est présentée au poste frontalier au volant d'un VUS d'une valeur de 68000$ acheté au sud de la frontière. Elle n'a pas déclaré le véhicule afin d'éviter de payer les droits et taxes exigibles lorsqu'un véhicule est importé légalement. Un mois auparavant, le mari de Mme Mendaza, Emmanuel Tava, 41 ans, avait tenté de faire la même chose, cette fois au poste frontalier de Lansdowne. Le couple a été libéré avec promesse de comparaître à Brockville, en Ontario, le 18 juillet.