Un commerce de cigarettes s'envole en fumée

Des milliers de cigares et de cigarettes de contrebande ont récemment été retirés du marché grâce à une frappe policière orchestrée à Gatineau.
Le projet spécial Accès Tabac Gatineau a conduit les policiers dans une résidence de la rue Front, dans le secteur Aylmer. Les autorités ont saisi 11 600 cigarettes et 2 800 cigares non identifiés.
Ce tabac illégal n'est pas reconnu par la Loi sur l'impôt sur le tabac. Un téléphone cellulaire, de l'argent, et une petite quantité de marijuana ont aussi été saisis.
Le projet Accès Tabac Gatineau vise à contrer le commerce illégal depuis un an.
Les enquêteurs affectés à ce projet ont pour mandat de détecter et démanteler les réseaux d'approvisionnement et de distribution illégaux des produits du tabac.
Depuis la mise sur pied du projet spécial Accès tabac à Gatineau, le SPVG dit avoir saisi plus de 350 000 cigarettes, huit véhicules, de l'argent comptant, des armes à feu et d'autres objets ayant servi à la contrebande de cigarettes.
Toute personne désirant communiquer de l'information au sujet de la contrebande de cigarettes peut le faire en communiquant avec les enquêteurs au 819 243-2345, poste 3863 (FUME), ou en écrivant à tabac@gatineau.ca. Les appels demeurent confidentiels.