Il n'y aura rien sur la privatisation des aéroports dans le budget qui sera déposé par le ministre des Finances, Bill Morneau.

Un budget sans privatisation des aéroports

Le budget fédéral qui sera déposé mercredi ne contiendra pas de mesure sur la privatisation des aéroports, a confirmé une source gouvernementale, lundi.
L'opposition a talonné le gouvernement libéral sur cette question en Chambre, lundi, sans toutefois obtenir de réponse claire de la part du premier ministre Justin Trudeau.
Mais selon ce qu'a indiqué en fin d'après-midi une source au ministère des Finances, aucune décision n'a encore été prise dans ce dossier et elle «ne le sera pas plus mercredi».
Par conséquent, il n'y aura rien sur la privatisation des aéroports dans le budget qui sera déposé par le ministre des Finances, Bill Morneau, a tranché cette même source.
Lors de la période des questions en Chambre, les conservateurs et les néo-démocrates avaient tenté d'avoir davantage d'information sur cet enjeu, mais en vain.
Le silence des libéraux avait été interprété comme un indice que la privatisation des aéroports serait dévoilée dans l'exercice financier.
Les deux formations sont d'avis qu'il ne s'agit pas d'une avenue intéressante à explorer.