Un anesthésiste de l'Ontario trouvé coupable d'agression sexuelle sur 21 patientes placées sous sédation pendant une intervention chirurgicale a été condamné à 10 ans d'emprisonnement.

Un anesthésiste ontarien condamné à 10 ans d'emprisonnement

Un anesthésiste de l'Ontario trouvé coupable d'agression sexuelle sur 21 patientes placées sous sédation pendant une intervention chirurgicale a été condamné à 10 ans d'emprisonnement.
En annonçant la peine, mardi, un juge de Toronto a expliqué que le contrevenant, le Dr George Doodnaught, avait eu un comportement extrêmement répréhensible à l'endroit de patientes qui lui avaient fait confiance.
Toutes les agressions, sauf une, ont été perpétrées à l'Hôpital général North York, à Toronto. Les six premières infractions se seraient produites sur une période de trois ans et demi alors que les 15 autres ont été commises lors d'une période de 6 mois qui a précédé l'arrestation du médecin.
Lorsque le Dr Doodnaught a été trouvé coupable, en novembre dernier, le juge avait fait remarquer que le médecin avait évité pendant longtemps la détection des gestes criminels grâce à la renommée de ses 30 ans de pratique.
Puisqu'il avait la réputation de toucher aux gens, il a fallu du temps avant qu'il n'éveille des soupçons chez le personnel qui le côtoyait dans les salles d'opération.