Le premier ministre Justin Trudeau a signé un message d'appui dans un livre de condoléances, lundi, à l'ambassade de France à Ottawa.

Trudeau exprime sa solidarité envers le peuple français

À son retour de Calgary, le premier ministre Justin Trudeau a voulu mettre un peu de baume sur la souffrance de la population française en s'arrêtant quelques instants, lundi, à l'ambassade de France à Ottawa, pour participer à un rassemblement où une minute de silence a été observée en mémoire des 84 victimes de l'attentat perpétré à Nice.
Accompagné du ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion, à l'occasion de cette cérémonie très sobre lors de laquelle il ne s'est pas adressé aux médias, il a offert son soutien à l'ambassadeur Nicolas Chapuis avant d'apposer sa signature dans un livre de condoléances.
«En ces moments de choc et de tristesse, le Canada est avec la France. Au nom de tous les Canadiens, j'offre mes plus sincères condoléances au peuple français», a-t-il écrit en ce jour de deuil national dans l'Hexagone.
Devant l'élan de solidarité des Canadiens d'un océan à l'autre, l'ambassade a d'ailleurs créé un livre de condoléances électronique disponible sur son site Web
La douleur est encore vive quatre jours à peine après les tragiques événements survenus lors des célébrations de la Fête nationale sur la promenade des Anglais. L'ambassadeur Nicolas Chapuis n'a pas caché que le geste de M. Trudeau est très touchant. 
La France étant encore frappée après les attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015 et de Paris en novembre dernier, le diplomate estime qu'il faut se tourner vers l'avenir et ne pas sombrer dans la peur.
«Nous vivons dans un monde compliqué, dangereux. Il n'y a pas de risque zéro, il y aura d'autres attentats, le premier ministre français (Manuel Valls) l'a rappelé hier et ce matin. D'autres vies seront perdues. Ce conflit en est un de longue haleine et nos ennemis s'en prennent à ce que nous sommes, à notre façon de vivre, à nos valeurs, à nos familles, à nos enfants. Il n'y a pas d'autres solutions pour en finir que d'aller chercher ceux qui ordonnent ou inspirent ces actes de terreur. L'histoire est pleine d'événements tragiques et chaque fois la nation française s'est tenue debout. Dans le sang et les larmes, mais elle a toujours été victorieuse», a déclaré l'ambassadeur. 
Ce dernier a envie de dire à ses compatriotes qui habitent en sol canadien de demeurer unis en ces moments difficiles.
«C'est en étant ensemble et non pas divisés, en étant solidaires les uns des autres, que nous opposerons le front uni qu'il faut face à ces tentatives de déstabilisation», a dit M. Chapuis.