Trois résidents d'Ottawa sauvés par les pompiers

Trois résidents de la capitale ont eu chaud dans la nuit de vendredi à samedi. Très chaud.
L'intervention des pompiers d'Ottawa leur a possiblement sauvé la vie. Ils étaient prisonniers à l'intérieur du 26, rue Anderson pendant que les flammes se propageaient au deuxième étage de ce bâtiment à la structure de bois.
L'appel d'urgence a été logé à 1h57 samedi matin. Les pompiers ont alors été avertis que des gens se trouvaient possiblement à l'intérieur. À leur arrivée, une personne était coincée sur le toit du perron, devant l'entrée principale.
Les pompiers ont ensuite effectué des recherches à l'intérieur de la résidence et ont rapidement secouru les deux autres personnes qui s'y trouvaient.
Les trois victimes ont été transportées à l'hôpital où ils ont reçu une attention particulière de la part du personnel médical pour s'assurer qu'ils ne subissent pas de complications après avoir respiré de la fumée. Il s'agit de deux hommes, l'un de 80 et l'autre de 58 ans, et d'une femme dans la soixantaine.
L'homme le plus âgé, en plus d'avoir respiré de la fumée avait des lacérations aux pieds, tandis que la femme a subi des brûlures aux mains et aux pieds. Les trois se trouvaient dans un état stable à leur arrivée à l'hôpital, selon les Paramédics d'Ottawa.
Les sapeurs ont ensuite commencé l'extinction du feu, qui s'est conclue quelques minutes plus tard.
Les dommages sont estimés à 50000$. L'incendie se serait déclenché dans la cuisine.