Idris Altahir, le père de Suliman Mohamed, affirme qu'il ne savait rien des activités présumées de son fils.

Terrorisme: le troisième accusé comparaît

Les parents du troisième jeune Ottavien accusé de complot terroriste sont choqués et se disent outrepassés par les événements.
Sans s'identifier, les deux parents de Suliman Mohamed ont affirmé qu'ils ne savaient rien des activités présumées de leur fils de 21 ans, que la Gendarmerie royale du Canada relie aux jumeaux Carlos et Ashton Larmond, 26 ans.
Ces deux hommes ont été arrêtés vendredi, toujours en lien avec des allégations d'activités terroristes.
Les trois hommes se connaissent.
Suliman Mohamed a été arrêté lundi, et a comparu mardi matin.
La famille de l'accusé était présente. La Couronne s'est objectée à la remise en liberté de l'individu. La Défense espère recevoir une partie de la preuve le 12 février. Le jeune homme est apparu dans le box des accusés peu avant midi, le crâne rasé, contrairement à la photo tirée de son profil Facebook, qui circule largement depuis lundi.
Plus de détails à venir.