Les citoyens pourront se prononcer lors de deux séances publiques concernant les terrains urbains de la CCN comme le lac Leamy.

Terrains urbains: la CCN lance une consultation publique

La Commission de la capitale nationale (CCN) a procédé, hier, au lancement de la consultation publique sur le plan directeur des terrains urbains de la capitale.
Situés sur le territoire de Gatineau et à l'intérieur de la Ceinture de verdure à Ottawa, les terrains urbains couvrent une superficie d'environ 40 kilomètres carrés, soit le dixième de la superficie des terrains fédéraux dans la région. Ils sont situés à l'extérieur de ce qui est connu comme le coeur de la capitale formé de terrains totalisant 4 kilomètres carrés. La consultation lancée hier vise également la politique sur les promenades situées dans la région.
Deux séances publiques, le 25 mars à Gatineau et le 26 mars à Ottawa, permettront aux citoyens de commenter les orientations générales proposées. La population peut également faire ses commentaires par le biais du site Web de la CCN.
L'objectif premier est de mettre sur papier une politique pour ces terrains, ce qui ne s'était jamais fait auparavant.
«Il doit permettre aux autorités de guider la manière dont les parcs, les espaces verts, les sentiers et les promenades de la région de la capitale du Canada seront utilisés et gérés pour les années à venir. Ce Plan encadrera aussi l'utilisation et les aménagements des propriétés fédérales», explique Lucie Boileau, responsable de la planification à la CCN.
Les orientations proposées visent à mettre en valeur le contact avec la nature dans les espaces verts et les cours d'eau, l'embellissement et l'accueil afin d'offrir un éventail de lieux naturels, culturels et historiques agréables.
Enfin, il doit permettre de développer une capitale à la fine pointe de la planification urbaine.
À la suite de cette consultation, le travail de planification se poursuivra et le plan devrait être déposé en 2015.
La première soirée de consultation aura lieu le 25 mars au Musée canadien de l'histoire, à Gatineau, puis le 26 mars au Musée canadien de la guerre, à Ottawa. Les deux rencontres débutent à 17h30 et se terminent à 21h.