Alexandre Iracà , député de Papineau et adjoint parlementaire du ministre de l'Éducation.

Terrain synthétique: Iracà réitère sa promesse

Le candidat libéral dans la circonscription de Papineau, Alexandre Iracà, n'y est pas allé de grandes promesses, hier, lors de l'inauguration officielle de son local de campagne.
Le député sortant a profité de l'événement, devant militants, gens d'affaires et élus municipaux rassemblés à Buckingham, pour réitérer un engagement pris au cours de la campagne électorale de 2012, alors qu'il avait promis une surface synthétique aux abords de l'école secondaire Hormisdas-Gamelin s'il était porté au pouvoir.
«Il est difficile de dire où sera rendu le projet et à quelle hauteur il sera rendu après l'élection, mais je m'engage à financer ce qu'il manquera», a indiqué M. Iracà, hier.
Rappelons que les partenaires du dossier, Gatineau et la municipalité de L'Ange-Gardien, notamment, ont déjà déposé ensemble un total d'un million de dollars sur la table en vue de l'aménagement d'une telle surface à Buckingham. Québec a cependant balayé du revers de la main, en décembre dernier, la demande financement qui aurait permis de mettre la main sur l'autre million nécessaire pour mener à terme le projet initial. Par ailleurs, une campagne de financement auprès du privé a été lancée depuis quelques semaines par les responsables du dossier.
Selon le groupe de promoteurs, qui compte également dans ses rangs la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées et l'équipe des Tigres d'Hormisdas-Gamelin, il est possible de construire un terrain synthétique avec l'enveloppe actuelle. Certains éléments, comme des clôtures et des estrades, entre autres, seraient toutefois exclus du croquis.
«Il est certain qu'un gouvernement libéral va investir dans les infrastructures sportives du Québec. S'il y a une nouvelle demande de subvention déposée, je suis assuré que la réponse sera différente. Pour l'instant, on ne baisse pas les bras. Il y a une étude de sol qui est faite et les travaux vont débuter», a mentionné le candidat libéral.
M. Iracà a par ailleurs fait savoir qu'il procédera à d'autres annonces ces prochaines semaines dans le comté de Papineau. Il a déjà promis, lundi, que les heures d'ouverture de l'urgence de Saint-André-Avellin seraient doublées sous un règne libéral.