Élu sous la bannière libérale, le conseiller gatinois Stéphane Lauzon sera le député fédéral de la circonscription d'Argenteuil-La Petite-Nation.

Stéphane Lauzon élu dans Argenteuil-La Petite-Nation

Le candidat libéral Stéphane Lauzon passe d'échevin municipal à élu fédéral. Le conseiller à la Ville de Gatineau a remporté le siège dans la nouvelle circonscription redessinée d'Argenteuil-La Petite-Nation, grâce à une forte majorité de voix.
Au moment d'écrire ces lignes, Stéphane Lauzon menait la course avec plus de 4500 votes d'avance sur sa plus proche rivale, la candidate néo-démocrate Chantal Crête.
Entouré de membres de sa famille et d'une soixantaine de militants, M. Lauzon a célébré sa victoire au bar Central, à Montebello.
Si l'endroit était plutôt calme en début de soirée, c'est vers 22h que le bâtiment de la rue Notre-Dame a commencé à s'animer, lors du dévoilement des premiers résultats dans la circonscription et lorsque la vague rouge déferlait sur le pays. M. Lauzon a débarqué à son rassemblement autour de 22h15, tout sourire, sous les applaudissements de ses partisans.
Une fois déclaré gagnant, M. Lauzon a réitéré son engagement de créer un guichet unique sur le territoire de la circonscription.
«Mon équipe devra suivre ce que j'ai avancé (durant la campagne), c'est-à-dire offrir un guichet unique à la population aux maires, mairesses, directeurs généraux, aux entrepreneurs qui veulent venir cogner à ma porte afin d'avoir un support spécifique pour des besoins économiques en infrastructures et en investissements», a-t-il affirmé.
M. Lauzon a indiqué qu'il remettra sa démission à titre de conseiller municipal dans les plus brefs délais. «On doit s'assurer que tout soit conforme et suivre le processus. [...] Mais ça va me faire plaisir de passer de conseiller municipal à député fédéral», a-t-il indiqué, ajoutant qu'il avait l'intention d'acheter éventuellement une résidence avec sa famille sur le territoire d'Argenteuil-La Petite-Nation.
Le NPD deuxième
La néo-démocrate Chantal Crête, qui sillonnait le comté depuis décembre dernier, suivait derrière avec 24,5% des voix, toujours au moment de mettre sous presse.
Le bloquiste Jonathan Beauchamp avec 19,4% suivait en troisième position, suivi par le conservateur Maxime Hupé-Labelle (11,3%) et la candidate du Parti vert, Audrey Lamarche (2,2%).
La circonscription d'Argenteuil-La Petite-Nation regroupe les MRC Papineau et d'Argenteuil, des franges des MRC des Collines-de-l'Outaouais et des Pays-d'en-Haut, de même que les secteurs de Masson-Angers et Buckingham de la Ville de Gatineau.