Soubresaut hivernal

L'hiver a fait un retour en force après un avant-goût printanier, causant des dizaines de sorties de route un peu partout dans la région. Une quinzaine de centimètres de neige sont déjà tombés, et ce n'est que le début.
Cette tempête en provenance du sud des Grands Lacs et de la côte est américaine a été accompagnée de forts vents avec des rafales de 60 à 70 km/h. Tout cela sera accompagné de températures froides demain (jeudi), c'est-à-dire de 5 à 10 degrés sous les normales saisonnières. Les vents froids feront chuter les températures sous les - 20 °C en tenant compte du facteur éolien.
Puis dans la nuit de vendredi, le Québec sera touché par un autre système provenant de l'ouest. Cette fois, des secteurs qui auront été épargnés lors de la première tempête de neige, comme le Saguenay-Lac-Saint-Jean et l'Abitibi, devraient recevoir entre 10 et 15 cm de neige.
L'Outaouais devrait aussi recevoir quelques centimètres de neige. Les températures seront toutefois beaucoup plus confortables, oscillant autour du point de congélation.
André Cantin, météorologue à Environnement Canada, a offert une mince consolation aux personnes qui sont impatientes de ranger leur pelle. En parlant de ce deuxième soubresaut météorologique, il a spécifié que «ce ne sera pas une tempête majeure et que les vents vont être moins forts».
Il a ajouté - quasiment en s'excusant - qu'il y aura «quand même une bonne chute de neige, surtout pour les secteurs au nord du fleuve».
Selon M. Cantin, il est tout à fait normal de passer au travers d'une ou deux tempêtes de neige au mois de mars. Il explique que la période de transition entre l'hiver et le printemps est propice aux précipitations alors que s'affrontent des masses d'air plus chaudes avec des masses d'air qui contiennent beaucoup d'humidité.
Avec La Presse Canadienne