Mauril Bélanger, lors de la remise du dernier prix Bernard-Grandmaître

Soirée hommage à Mauril Bélanger le 19 mai

Lorsqu'Haïti a été dévastée par un séisme en 2010, le député fédéral d'Ottawa-Vanier, Mauril Bélanger, s'est allié à la conseillère gatinoise Mireille Apollon pour créer un programme de bourses d'études destinées à des étudiants d'origine haïtienne à l'Université d'Ottawa et à l'Université du Québec en Outaouais (UQO).
Plusieurs de ses amis, dont le député de Hull-Aylmer, Greg Fergus, l'ancien ministre libéral Don Boudria et la conseillère Apollon ont uni leurs voix jeudi pour inviter la population à participer à une soirée pour rendre hommage à Mauril Bélanger, le 19 mai prochain, à l'UQO.
«Mauril a travaillé très fort pour mettre sur pied ces bourses. Il mérite grandement cette marque de reconnaissance», a indiqué M. Fergus.
Déjà, le fonds de la bourse d'excellence de l'Université d'Ottawa, la bourse Monestime (en l'honneur du premier maire noir du Canada élu à Mattawa, ville natale de M. Bélanger) a déjà atteint l'objectif de 100 000$, en 2015. Des bourses ont déjà été remises à quatre étudiants.
À l'UQO, les fonds recueillis s'élèvent à 45 000$. Il manque donc 55 000$ pour atteindre l'objectif de 100 000$ qui doit assurer sa pérennité, puisque seuls les intérêts servent à la remise des bourses. 
Le comité organisateur espère que les profits de cette soirée hommage, un cocktail dinatoire à 125$ le billet qui aura lieu dans la Grande salle de l'UQO, sur le boulevard Taché, à Gatineau, permettront de combler une bonne partie du manque à gagner.
«Mauril tient absolument à atteindre cet objectif à l'Université du Québec. Et vous connaissez Mauril. Quand il s'est engagé dans quelque chose, il veut aller jusqu'au bout», a souligné son ami, l'ancien ministre Don Boudria.
La conseillère Apollon a confirmé que le comité de la Bourse d'excellence a récemment décidé que la bourse à l'UQO portera le nom de Mauril Bélanger.