Si je trouve ça beau? Bof...

La question a pris le maire de Gatineau au dépourvu. Maxime Pedneaud-Jobin est devenu subitement tout rouge sous son bronzage, lui qui revient de deux semaines de vacances en Afrique avec son père.
«Pis vous, M. le maire, trouvez-vous ça beau, Le Plateau?»
C'est bien dans le style de mon collègue Mathieu Bélanger de poser une question du genre. Une question directe, tout à fait pertinente, compte tenu des déclarations incendiaires faites à ce sujet ces dernières semaines par le conseiller Richard Bégin. Une question piégée aussi. Débattre de la beauté est une chose délicate pour un politicien, tous les goûts étant dans la nature...
Mais bon, il en faut plus pour désarçonner le maire. Il se montre toujours aussi habile devant les médias qu'il avait d'ailleurs lui-même convoqués, vendredi matin, pour réagir à l'actualité des dernières semaines. Or, s'il est un sujet qui alimente la manchette, ce sont bien les déclarations de M. Bégin.
En déclarant toute son aversion pour Le Plateau de la capitale dans le secteur Hull, M. Bégin s'est mis à dos à la fois l'Association des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ) et l'Association des résidents du Plateau. Sans parler du conseiller du district du Plateau, Maxime Tremblay, qui a parlé de «faux départ» dans le cas de M. Bégin.
C'est tout un début pour M. Bégin, un nouveau conseiller qui dit préférer le consensus et le compromis...
La question vendredi était donc de savoir si le maire allait se ranger derrière M. Bégin, un membre de son parti qu'il a nommé à la tête du puissant comité consultatif d'urbanisme (CCU). Or de ce côté-là, la réponse du maire a été sans équivoque. M. Pedneaud-Jobin continue d'appuyer M. Bégin, l'un des hommes forts de son administration.
Quant à savoir l'opinion du maire sur l'esthétisme du Plateau de la capitale, on n'a pas vraiment eu la réponse. «Pour moi, le débat ne devrait pas être de savoir si le quartier est beau ou pas. Certains aiment, d'autres pas. La question est plutôt de savoir quel genre de quartier on veut...»
Et là-dessus, le maire est d'accord avec Richard Bégin.
Des quartiers conçus comme Le Plateau, il n'en veut plus à Gatineau. Les promoteurs sont mieux de se le tenir pour dit.
«Le type de quartier qu'on veut, c'est un endroit où les gens habitent, travaillent, consomment et ont des loisirs à la même place. Et c'est ça mon objectif, de construire des quartiers comme celui-là un peu partout à Gatineau [...] Et dans Le Plateau, ce n'est pas ça présentement, ce n'est pas ça assez.»
***
J'habite Le Plateau. Si je trouve ça beau? Bof...
Comme bien d'autres, c'est le prix abordable des maisons et le caractère central du quartier qui m'ont convaincu d'y déménager. J'apprécie les parcs de voisinage où on peut se rendre à pied avec les enfants. Mais pour le reste, on attend toujours des services municipaux à la hauteur de nos taxes. Et je ne vous parle pas de la dépendance de notre ménage à l'automobile. On a deux charsdans la cour et on ne pourrait se passer ni de l'un, ni de l'autre.
Lors de mon entrevue avec M. Bégin, je l'écoutais se désoler de ces interminables rangées de maisons toutes pareilles dans Le Plateau, des stationnements à perte de vue du centre commercial. De ces banlieues anonymes où toutes les façades sont grises et où il est impossible de se déplacer autrement qu'en automobile. Et j'étais d'accord avec lui. En fait, je voyais mal comment on pouvait être en désaccord avec lui. Qui veut encore de pareils quartiers de nos jours?
Sauf qu'à en juger par la réaction des promoteurs, je me demande si on peut compter sur eux pour changer les choses. Chose certaine, le nouveau président du CCU aura besoin de l'appui du maire pour leur tenir tête.
L'Association des résidants du Plateau a réagi par un communiqué outré aux propos de Richard Bégin. J'ai souri à la lecture du titre: Le Plateau, un quartier où il fait bon vivre.
Peut-être oui. Quand on aura enfin notre coeur de quartier, avec une bibliothèque, des cafés, des boutiques, des terrains de sport.
En attendant, c'est surtout un quartier où il fait bon dormir et magasiner.