Le planchiste américain Shaun White à l'entraînement en vue des Jeux de Sotchi.

Shaun White au pied du podium en demi-lune

Dans ce qui sera certainement une des plus grandes surprises des Jeux de Sotchi, Shaun White a été incapable de mettre la main sur un troisième titre olympique consécutif en demi-lune, mardi, devant s'incliner devant le Suisse Iouri Podladtchikov.
White n'est même pas monté sur le podium.
Podladtchikov, surnommé simplement «I-Pod», a réussi la manoeuvre qu'il a créé, un double périlleux avec quadruple vrille qu'il appelle le «Yolo Flip».
White a tenté ce saut à deux reprises, mais a chuté la première fois et a raté son atterrissage la deuxième fois.
Podladtchikov a obtenu une note de 94,75 lors de sa deuxième descente en finale, mettant toute la pression sur White, qui était le dernier à passer dans la demi-lune et qui avait chuté lors de sa première descente.
White n'a pas été en mesure de répliquer et s'est contenté du quatrième rang.
Les Japonais Ayumu Hirano et Taku Hiraoka ont terminé deuxième et troisième, respectivement. Les Américains ont été blanchis et n'ont pas récolté de médaille dans cette discipline pour une première fois depuis son ajout au programme olympique en 1998.
Les Canadiens Crispin Lipscomb, Derek Livingston et Brad Martin n'ont pas été en mesure de se qualifier pour la demi-finale. Livingston a pris le 19e rang, Lipscomb a terminé 23e et Martin a conclu l'épreuve au 39e échelon.