L'arbitre en chef Arnaud Gabas soulage sa douleur après avoir été atteint par une balle durant la troisième manche d'un match de la Coupe Davis entre le Canada et la Grand-Bretagne, dimanche.

Shapovalov mis à l'amende

La vedette montante du tennis canadien, Denis Shapovalov, regrettera longtemps son geste de frustration commis dimanche, sur le parquet de la Place TD.
Dans le cinquième et ultime match de la Coupe Davis, l'adolescent de 17 ans a voulu frapper une balle dans les gradins. L'objet a plutôt heurté l'arbitre français Arnaud Gabas en plein visage.
La Fédération internationale de tennis (ITF) a décidé de lui décerner une amende de 7000 $US. Les responsables de la discipline ont choisi de lui imposer cette sanction exemplaire, même « s'il ne voulait visiblement pas heurter l'arbitre directement » et « même s'il s'est excusé personnellement ».
M. Gabas a subi des examens dimanche soir au campus Général de l'Hôpital d'Ottawa. Ils ont révélé qu'il n'avait pas subi de blessures sérieuses à l'oeil gauche. Cet incident a causé la disqualification de l'équipe canadienne en Coupe Davis.
Shapovalov, qui occupe le 251e rang mondial, a gagné 2970 $US en 2017, selon le site de l'Association of Tennis Professionals (ATP).
Il devrait revenir à Gatineau, à la fin du mois, pour prendre part au tournoi de la série Futures, à la Sporthèque de Hull.
À voir (ou à revoir): le Canada y a rêvé