La directrice générale de la Maison de la Culture, Julie Carrière, avait invité plusieurs artistiques qui sont à l'affiche de la salle Odyssée cette saison, dont Jo Bocan.

Salle Odyssée: Une saison à gorges déployées

Entre le passage du «couple chéri» du Québec Les Morissette à la salle Odyssée, la vingtaine d'humoristes qui y poseront leurs valises, souvent pour plusieurs soirs, la dizaine de comédies théâtrales ou musicales attendues sur scène, et la relève de l'humour, attendue - c'est une nouveauté - dans le foyer, à l'occasion de la série Les lundis Juste pour rire... les éclats de rire vont fuser, au cours de la saison 2014-2015 de la Maison de la culture.
Mais c'est surtout un record en terme de 'nouveaux spectacles', surtout dans le volet chanson» a précisé la directrice générale des lieux, Julie Carrière, hier, quelques heures avant de monter sur la scène de la salle Odyssée animer la soirée de dévoilement de la programmation, donnée devant un public d'abonnés et de dignitaires du milieu culturel.
Plusieurs invités de marque l'entouraient, dont Emmanuel Bilodeau, venu offrir un avant-goût de son spectacle (qu'on pourra voir le 17 octobre), Philippe Berghella (17 décembre), Mélissa Bédard (11 juin), la vétéran Shirley Théroux (4 novembre) et plusieurs comédiens.
Parmi les nouveaux spectacles à venir: Bobby Bazini (27 octobre), Florence K (5 décembre), ou encore Musique et cinéma, une rencontre (29 octobre), par lequel Bruno Pelletier et le pianiste et chef d'orchestre Guy St-Onge, revisiteront, en mode piano-voix intime, le répertoire du Septième Art.
De France, on attend Yves Duteil (12 novembre) et Grand Corps Malade (30 septembre). La salle accueillera aussi Ima (17 septembre), Brigitte Boisjoli (1er octobre), Claude Dubois (8 octobre), Marc Hervieux (18 octobre), Robert Charlebois (22 novembre), et quelques hommages - à Barbra Streisand le 20 septembre; à Frank Sinatra le 20 novembre; à Dave Brubeck le 15 avril.
Des supplémentaires ont été ajoutées, pour Éric Lapointe (3 octobre) et Vincent Vallières (25 février), notamment.
Dans l'intimité du foyer
Petite nouveauté: la Maison de la culture propose plusieurs spectacles en formule cabaret, dans son foyer. La formule a été testée lors d'un récent passage de Dominique Hudson; «une expérience heureuse», souligne Mme Carrière, en évoquant le plancher de danse qui avait été installé là. «On veut créer une ambiance beaucoup plus conviviale», dit-elle. Le public pourra donc voir de proche Ian Kelly (9 octobre), Christian Marc Gendron (19 novembre), Joe Bocan (26 novembre) et tous les humoristes - essentiellement, ceux de la relève - qui se partageront les «Lundis Juste pour rire», une fois par moi, d'octobre à mars.
La formule, explique Mme Carrière, ne vise pas à empiéter sur les plates-bandes du Cabaret La basoche, mais à «rentabiliser notre capacité d'accueil, les soirs où la salle Odyssée est indisponible», généralement parce que des productions destinées au public scolaire, s'y sont installées pour quelques jours. L'espace ne pouvant accueillir que quelque 140 personnes, mieux vaut réserver tôt, suggère-t-elle.
À grand déploiement
À l'opposé, la salle Odyssée mise aussi sur des spectacles à grand déploiement. À commencer par Amigas, de la compagnie cubaine Lizt Alfonso Dance, qui réunit plus de trente danseurs et musiciens. Un coup de coeur de Mme Carrière. «Avec eux, on 'vit' vraiment Cuba. Je suis très fière d'avoir pu les convaincre de venir chez nous, parce qu'ils ne font que quelques dates au Québec, et ils auraient très bien pu aboutir au CNA».
À ce chapitre, la directrice générale mentionne la comédie musicale Paris-New-York, produite par Juste pour Rire, qui met en scène 20 personnes, des projections et un florilège de chansons tirées de musicals populaires (du 3 au 5 juillet).
Elle souligne aussi la tenue de Laurence Jalbert Symphonique (10 et 11 avril), par lequel la chanteuse renoue avec cet exercice, cette fois entourée de l'Orchestre symphonique de Gatineau. Angèle Dubeau et l'ensemble La Pietà se réunissent pour un spectacle tout en douceur, Blanc (20 mai).
La grosse production Ne me quitte pas: un hommage à Jacques Brel sera quant à elle de retour le 24 janvier.
Humour
Pour nous titiller les zygomatiques, les Gatinois pourront compter sur les incontournables Lise Dion (complet en mars; il reste des billets les 13, 14 et 15 novembre), Rachid Badouri (du 9 au 11 décembre), Sugar Sammy (24-25 septembre), André Sauvé (de retour le 6 novembre, puis les 15 et 16 août), et bien d'autres. À noter: les deux soirs, prévus en octobre, en compagnie des Morissette affichent déjà complets, mais Louis Morissette et Véronique Cloutier reviendront en mai 2015.
Noël
Enfin, à l'approche des Fêtes, Tocadéo offrira son spectacle de Noël; Paul Daraîche, accompagné de ses invités, viendra chanter ses Noëls d'antan.